Porte-cartes

Clapiers (34), France đŸ‡«đŸ‡·

Eh non, je n’ai pas mangĂ© de pizza… mais hier en me promenant Ă  Montpellier j’ai vĂ©cu un joli clin d’oeil de la vie concernant cette gourmandise. LĂ , je n’ai pas mangĂ© depuis 16 jours et mĂȘme si je n’ai vraiment pas faim, ni envie de manger… si toutefois je devais choisir un seul aliment qui me ferait encore plaisir, le choix serait facile. 🍕

jon-tyson-204115-unsplash

Mon pĂšre ne m’a pas Ă©levĂ©. Pourtant, il y a plein d’endroits oĂč je lui ressemble profondĂ©ment et j’ai souvent encore les mĂȘmes habitudes, rĂ©flexes, gestes ou manies que lui. Un d’eux est quand je veux acheter quelque chose. Pendant un temps tout tourne autour de ça et j’en fais une espĂšce de quĂȘte et je cherche partout jusqu’au moment oĂč je l’ai trouvĂ©. 😏

Heureusement ce mimĂ©tisme inconscient et involontaire Ă  diminuĂ© considĂ©rablement ces derniĂšres annĂ©es, surtout lĂ  oĂč il y a un lien avec les blessures. Par contre, quand je fais certains gestes avec mes mains ou des mimiques avec mon visage, par exemple, je vois tout de suite mon paternel. đŸ€”

Alors, cette fois-ci je m’Ă©tais mis dans la tĂȘte que j’avais besoin d’une petite pochette ou boite oĂč je pouvais mettre quelques cartes comme ma carte bleue et quelques cartes de visite. Ma quĂȘte Ă©tait plus douce car je sais que souvent, une fois l’objet obtenu, je me rends compte que je n’en ai mĂȘme pas besoin et je le donne Ă  quelqu’un, sans parfois mĂȘme l’avoir utilisĂ©. đŸ€š

Me connaissant bien ainsi, j’avais dĂ©jĂ  lĂąchĂ© prise et je me promenais Ă  Montpellier vers le Polygone utilisant l’envie sous-jacente de cet petit porte-carte juste comme prĂ©texte pour me mettre en mouvement. ArrivĂ© Ă  une trentaine de mĂštres devant l’entrĂ©e du complexe, une femme s’adresse Ă  moi… me demandant si je voulais bien participer Ă  une enquĂȘte. 😌

Comme j’ai toujours l’impression que ces gens lĂ  sont payĂ©s au nombre de personnes interrogĂ©es, je dis souvent OUI. Elle me demandait si je mangeais parfois des pizzas surgelĂ©es et en particulier les Grandiosa de Buitoni. Quand je lui ai rĂ©pondu par l’affirmative elle m’invitait Ă  la suivre Ă  l’intĂ©rieur d’un immeuble. đŸ€”

Comme c’Ă©tait pour moi inhabituel j’Ă©tais un peu sur mes gardes. Jusque lĂ  les enquĂȘtes se faisaient gĂ©nĂ©ralement tout simplement dans la rue. Quand j’ai vu que l’appartement ou bureau oĂč elle m’amenait avait Ă©tĂ© transformĂ© en supermarchĂ©, je me suis dĂ©tendu. Ça me semblait logique. 😅

J’ai dĂ» simuler faire des courses, ayant droit de choisir seulement parmi quelques catĂ©gories de produits. Les pizzas en faisaient partie et me voilĂ  parti avec un petit caddie dans les rayons de ce mini-supermarchĂ© pour faire mes emplettes. C’Ă©tait vite fait… une petite boite de bouillon cube et 3 pizzas… 😉 

Je pense que c’Ă©tait, en effet, une enquĂȘte pour Buitoni, car pendant au moins une quart d’heure aprĂšs mes courses fictives, l’enquĂȘtrice m’a posĂ© plein de questions autour de la qualitĂ© et de la prĂ©sentation de leurs pizzas. Ayant moi-mĂȘme dans ma jeunesse appris Ă  construire des enquĂȘtes « valides », je trouvais celle-ci trĂšs professionnelle. 😌

A la fin la dame m’a dit que j’avais le droit de choisir un petit cadeau. Je craignais qu’elle allait m’offrir une pizza… mais elle m’amenait vers une petite table avec des shampoings, des cure-dents et d’autres bricoles de ce genre. Mon regard s’arrĂȘtait directement sur une petite boite verte… Je sentais un sourire se former sur mes lĂšvres, car elle serait parfaite pour mes cartes. 😍

Avec des remerciements pour ma patience et ma coopĂ©ration, je suis parti plus riche de cette expĂ©rience de la loi d’attraction en directe… et de ma petite boite. Il Ă©tait 13 heures… Une sĂ©ance de cinĂ©ma me tentait bien. J’ai choisi Belle et SĂ©bastien au cinĂ©ma sur la place de la ComĂ©die… Je pense que j’Ă©tais l’enfant le plus ĂągĂ© dans la salle… đŸ‘łđŸŒâ€â™‚ïž

Je vous souhaite une douce journĂ©e… â€đŸ’›đŸ’šđŸ’™đŸ’œđŸ–€Â 

8 commentaires sur « Porte-cartes »

  1. J’ai vĂ©cu tout prĂšs de lĂ , je me souviens de la construction du Polygone, un vrai mastodonte de la consommation pour l’adolescente que j’Ă©tais alors.
    Et j’ai participĂ© Ă  une pub sur son parvis, dĂ©guisĂ©e en Prosper, le roi du pain d’Ă©pices ! Un souvenir trĂšs joyeux !
    Et j’ai suivi tous les « Belle et SĂ©bastien »
    Merci pour ce souffle de jeunesse, qui pĂ©tille pour moi Ă  travers ce bel exemple de la loi d’attraction, et qui colle bien avec ma mission actuelle : rajeunir !
    Douce journée Michael

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s