Mon temps et mes rythmes

Wijk aan Zee, Pays-Bas đŸ‡łđŸ‡±

Les changements dans ma vie s’opĂšrent lents et vites Ă  la fois. Dans ma rĂ©alitĂ© du quotidien je constate que ma vie est calme et que les choses nouvelles entrent au compte-gouttes. Mais, c’est quand-mĂȘme presque tous les jours que j’ai droit Ă  une nouveautĂ©. Ce n’est pas du rĂ©chauffĂ© ou la mĂȘme chose portant un autre masque. Non, il s’agit des choses carrĂ©ment inĂ©dites pour moi. ComparĂ© avec la vie de quelqu’un de “normal” par contre, j’ai l’impression de me trouver dans des montagnes russes. 🎱

C’est aussi pour ça que j’ai tant Ă  partager. A part mon miroir qui me dit sans cesse quoi changer Ă  chaque instant, j’ai malgrĂ© mon immobilitĂ© relative, tous les jours quelque chose de nouveau qui m’arrive. Si MoĂŻse ne va pas Ă  la montagne, la montagne viendra Ă  MoĂŻse. Je peux vous dire que c’est une sensation dĂ©licieuse de ne plus faire aucun effort et de voir que la Vie elle-mĂȘme vient me solliciter. Chaque jour elle sonne Ă  ma porte demandant : “Michael, tu viens jouer avec moi ?”. 😉

LĂ , je suis assis dans le salon chez une amie de mes amis. Elle leur a prĂȘtĂ© son appartement pendant son absence. La dĂ©coration est tout dans des tons crĂšme et pastel. Le soleil levant chauffe fortement ma chambre et le sĂ©jour qui se trouve sur le cĂŽtĂ© Est de l’appart, alors j’ai ouvert la porte et la fenĂȘtre qui donnent sur le couloir devant l’entrĂ©e et oĂč il fait carrĂ©ment frais. PĂ©lĂ©, le petit terrier Ă©cossais est couchĂ© parterre Ă  quelques mĂštres de moi pendant que sa maitresse et mon ami font un tour Ă  vĂ©lo vers le marchĂ© d’un village voisin. 😊

J’ai participĂ© au repas de chabat que Marion avait prĂ©parĂ© hier soir. Je n’avais pas mangĂ© depuis une semaine, alors, comme tout ce qu’elle mettait au fur et Ă  mesure sur la table Ă©tait dĂ©licieux, j’ai largement dĂ©passĂ© le taux que je suis capable d’ingurgiter. J’ai passĂ© ma nuit Ă  digĂ©rer et ce n’est pas encore fini. A part ça, je me sens dĂ©licieusement bien. 😍

J’aime voir comment je m’extrais des rythmes, des dogmes et de mon Ă©ducation
 que je fais de mon temps ce que je veux, comme je le veux et quand je le veux. Aux yeux des autres je peux sembler hors-rythme
 alors que je me sens tout simplement de plus en plus dans le mien
 Je peux me trouver seul peut-ĂȘtre, du coup, mais je me sens de plus en plus au diapason d’un rythme au-delĂ  du rythme
 celle de la vie elle-mĂȘme, j’ose croire. 🌞

Ce qui me permet de suivre ce rythme, qui m’est proposĂ© de l’intĂ©rieur, c’est surtout parce que que je sais de plus en plus ce que je veux vraiment et que j’ai l’audace de le dire sans chercher Ă  plaire ou faire des compromis. Certes, si quelqu’un me fait une vraie demande, oĂč je me sens apprĂ©ciĂ© et sollicitĂ©, je ne peux pas refuser et je peux quitter volontairement et parfois mĂȘme avec joie ma zone d’intĂ©gritĂ© pour rejoindre l’autre ou les autres. 😌

IMG_1626.JPG-002

Je ne vais pas Ă  la plage parce qu’il fait beau
 faire des courses parce que le frigo est vide ou parce que c’est le jour du marché  inviter des gens ou faire la fĂȘte parce que c’est mon anniversaire
 acheter quelque chose parce que je suis invité  manger parce que c’est l’heure du repas
 dormir parce que les autres le font
 sortir parce que c’est vendredi ou samedi soir
 inviter quelqu’un par politesse
 mĂ©diter parce que c’est spirituel… Bref, je pense que vous avez compris
 Je quitte de plus en plus les rythmes et les rĂšgles imposĂ©s, appris, vendus ou socialement apprĂ©ciĂ©s ! 😏

Je suis trĂšs prĂ©sent Ă  moi
 Ă  ce qui se passe autour de moi
 Ă  la relation entre la Vie et moi
 directement ou Ă  travers les autres, les choses ou les Ă©vĂ©nements
 Comme une mĂ©ditation en permanence, en quelque sorte. J’observe et m’observe sans cesse cherchant Ă  ĂȘtre aussi authentique, intĂšgre et honnĂȘte que possible
 essayant ainsi de construire sans relĂąche la plus belle version de moi-m’aime. 😇

Mon baro-maĂźtre est aujourd’hui surtout mon niveau de bonheur intĂ©rieur. Cette sensation n’est quasiment plus liĂ©e Ă  la compensation de mes blessures et je peux maintenant m’accrocher Ă  elle sans me retrouver dans les problĂšmes. Elle m’habite de plus en devient progressivement plus forte et plus stable. 😊

Avec le temps, ma sensation de bonheur a fini par devenir mon amie la plus fidĂšle
 car elle ne me quitte quasiment plus. Alors, je m’approche d’elle
 je l’écoute et je prends soin de notre relation. En faisant cela je perçois comment je m’approche en rĂ©alitĂ© de mon soi, de ma maison, de la source
 et ça me suffit ! Je n’ai pas besoin de FAIRE quelque chose pour me sentir mieux. C’est mĂȘme impossible
 ❀ 

Je vous souhaite tout le bonheur du monde â€ïžđŸ’›đŸ’šđŸ’™đŸ’œđŸ–€

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s