Les 100 singes

Allonnes (72), France đŸ‡«đŸ‡·

Depuis longtemps je suis persuadĂ© que les dix commandements ne sont rien d’autres qu’un manuel pour un dieu ou une dĂ©esse en devenir. Dans mon imaginaire, MoĂŻse a vĂ©cu un Ă©veil et a compris, comme JĂ©sus, Bouddha ou Mahomet, qui nous sommes et de quoi il s’agissait rĂ©ellement pour nous dans cette vie. đŸ‘łđŸŒâ€â™‚ïž

Sur le mont SinaĂŻ il a crĂ©Ă© un mode d’emploi qu’il a gravĂ© dans des tablettes de pierre afin que chacun sache comment avoir un comportement cohĂ©rent avec l’UnitĂ© que nous formons tous ensemble. En descendant, en voyant la foule adorer un veau en or, il a compris que le commun des mortels ne pourrait pas comprendre le message subtil qu’il allait apporter. Alors, il a prĂ©sentĂ© ce mode d’emploi comme des commandements venant d’un dieu qui correspondait Ă  leurs croyances. 🎚

Je suis toujours persuadĂ© que les 10 commandements sont un vĂ©ritable mode d’emploi et qu’il suffit de prendre un peu de hauteur pour Ă©viter les interprĂ©tations multiples egotiques au ras des pĂąquerettes. Bien Ă©videmment j’aimerais me trouver avec ceux qui pensent comme moi
 mais comment faire l’UnitĂ© si tout le monde doit penser pareil ??? 😏

Alors, si nous sommes tous rĂ©ellement UN
 et si chaque diffĂ©rence est lĂ  pour montrer une facette de moi
 alors, il est primordial que j’accueille toutes les variĂ©tĂ©s dont je suis inconsciemment composĂ© et qu’au lieu de reprocher aux autres quoi que ce soit, que je devienne le changement que je veux voir dans le monde. En le devenant, mon miroir changera et les diffĂ©rences s’estomperont. 😌

J’aime bien croire en l’histoire des 100 singes oĂč il suffit que seulement une partie d’entre nous ait besoin de changer pour que tous changent. Autrement dit, il suffit que j’aie intĂ©grĂ© seulement une partie de mes facettes pour que nous vivions tous l’UnitĂ©. Il suffit juste que je reste dans mon territoire, que j’évite mes anciens rĂ©flexes de sauveteur ou de victime et que je continue Ă  m’occuper de ma propre transformation. Mon Ă©tat se verra fidĂšlement dans le miroir constituĂ© de mon entourage. â˜ș

“Sur l’üle de Koshima au Japon, on nourrissait les singes avec des patates douces. Ils adoraient le goĂ»t, mais ne supportaient pas la peau des patates, bien souvent enduite de sable ou de terre. Un jour, un singe commença Ă  laver la patate et Ă  enseigner cette technique aux autres singes prĂ©sents sur l’üle. Les singes les plus anciens n’acceptaient pas ce procĂ©dĂ© et prĂ©fĂ©raient largement manger la patate douce exactement comme ils la trouvaient. C’est au terme de deux annĂ©es que tous les singes de la tribu finirent par accepter ce nouveau concept et c’est Ă  ce mĂȘme moment que des singes d’une autre Ăźle se mirent Ă  faire la mĂȘme chose.

Comment Ă©tait-ce possible puisqu’il n’y avait aucune communication entre les singes des deux Ăźles ? Puis, des singes d’une autre contrĂ©e commencĂšrent Ă  leur tour Ă  laver les patates douces. Les scientifiques assistaient Ă  ce qu’ils nomment Ă  prĂ©sent, la masse critique, c’est-Ă -dire le partage de l’information spontanĂ©e sans passer par la communication habituelle. L’information se trouve soudainement accessible Ă  la conscience oĂč que l’on se trouve.”

Sur le plan de la dualitĂ© il n’est donc pas nĂ©cessaire que la terre entiĂšre ait besoin de vivre l’UnitĂ©. Seulement une partie suffit. La question est simplement de savoir combien il faut que nous soyons Ă  vivre harmonieusement ensemble pour que toute l’humanitĂ© soit contaminĂ©e par l’antivirus vivant que nous formons. Des calculs ont dĂ©jĂ  Ă©tĂ© faits par d’autres. Ce n’est pas Ă©norme. Pourtant ça n’a pas encore marchĂ©. De mon point de vue parce qu’il s’agit toujours d’une forme d’UnitĂ© par exclusion. 😏 

Dans la famille, comme les autres, j’ai moi-mĂȘme Ă  trouver ma propre place
 Je ne peux pas enseigner, accompagner ou sauver qui que ce soit comme je l’ai toujours fait. Une fois la structure de base mise en route, comme les autres, je la respecterai. J’ai moi aussi ma place Ă  trouver parmi les miens, mes particularitĂ©s Ă  dĂ©velopper et par moment mon ego Ă  calmer. 😌

Si une suite il y a, tout le monde doit pouvoir participer. Il suffit juste que la personne ait envie de faire partie d’une grande famille, qu’il ait envie de construire ensemble au lieu d’une co-destruction inconsciente habituelle
 et puis, qu’elle “s’installe” dans la structure prĂ©-Ă©tablie de la tribu. Je parlerai davantage de la structure une autre fois. 😍

Pour devenir cohĂ©rent avec la notion d’UnitĂ©, j’applique depuis 2001, depuis mon expĂ©rience d’éveil, aussi bien que possible toute une panoplie d’outils qui trouvent pour une grande partie leur origine dans une interprĂ©tation alternative des 10 commandements. Je ne le voyais pas tout de suite, mais c’est devenu rapidement Ă©vident. Un oeil entrainĂ© peut toujours encore trouver les enseignements d’origine cachĂ©s ou masquĂ©s parmi les fioritures des nos religions modernes. â˜ș

Bien Ă©videmment, je continuerai mon Ă©lan personnel vers une cohĂ©rence de plus en plus complĂšte pendant la rencontre familiale
 La structure simple sur laquelle la famille ou la tribu est fondĂ©e, est la quintessence de tout ce que j’ai dĂ©couvert depuis toujours. Une structure qui permet d’aller au fond de soi
 et qui en mĂȘme temps aide Ă  discerner si c’est l’ego ou l’ĂȘtre qui est Ă  l’oeuvre. Et tout ça sans rĂšgles, ni dogmes, ni obligations, ni interdits !!! 😅

A demain pour la suite… Belle journĂ©e d’automne Ă  tous â€ïžđŸ’›đŸ’šđŸ’™đŸ’œđŸ–€

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s