Que pour la nuit

Taillefer (09), France đŸ‡«đŸ‡·

A l’intĂ©rieur j’ai changĂ©, c’est clair. Je n’ai aucun doute lĂ -dessus. Ce sont mes habitudes comportementales qui ont besoin de suivre maintenant. En Ă©crivant cela, je pense Ă  un adage que j’aime beaucoup et qui dit : “fais ce que tu as toujours fait et tu obtiendras ce que tu as toujours obtenu”. MĂȘme si intĂ©rieurement le changement est effectuĂ© et mon circuit neuronal a Ă©tĂ© rebranchĂ© autrement, si je garde les mĂȘmes comportements qu’avant, mon miroir, l’illusion qui se prĂ©sente devant mes yeux, ne changera pas ou juste un tout petit peu. â˜ș

Dans ces cas j’aime me lancer des dĂ©fis simples et pragmatiques. Oh, j’avoue que mĂȘme si je commence avec plein de courage et avec l’intention d’aller jusqu’au bout de mon Ă©lan, trĂšs souvent je lĂąche en cours de route. C’est un peu comme pour ceux qui ont une addiction dont ils ont envie de se dĂ©barrasser, comme la cigarette, l’alcool, la drogue ou mĂȘme, comme chez moi, la nourriture. Quand j’ai le ventre plein il m’est facile de dire que je commence une pause alimentaire. Par contre, quand je sens le vide dans mon estomac, mon raisonnement change comme par magie et je trouve n’importe quelle excuse pour grignoter quelque chose. Allez, fais-toi plaisir
 quelle importance
 tu commenceras demain
 ne sois pas rigide
 etc. 😏

child-2887483

Mais, je remarque que cela ne m’empĂȘche pas de me lancer des dĂ©fis encore et encore. Je le fais quasiment depuis toujours. Je me dis qu’à force d’insister courageusement, je vais bien finir Ă  atteindre mon objectif. Mon expĂ©rience me montre que c’est effectivement le cas. J’ai remarquĂ© d’ailleurs que la Vie est souvent moins exigeante que moi et que mĂȘme si je n’ai pas atteint mes objectifs Ă  moi, j’ai visiblement atteint le quota qui suffisait pour passer Ă  mon Ă©tape de vie suivante. 😌

Je savais trĂšs bien tout cela quand j’accompagnais les gens encore quotidiennement et j’ai consciemment utilisĂ© ce phĂ©nomĂšne. TrĂšs souvent les gens ne faisaient qu’une partie de la mission que je leur avait donnĂ©e. J’ai toujours insistĂ© lourdement pour obtenir du 100%, sachant qu’au mieux j’en obtenais que 60
 Je savais que cela suffisait. Parfois il restait mĂȘme encore de la marge. Mon grand succĂšs de l’époque venait surtout du fait que je m’appliquais Ă  exĂ©cuter les missions que je proposais moi-mĂȘme aussi. La cohĂ©rence avec l’UnitĂ© se prouvait de cette maniĂšre. J’avançais
 donc mon interlocuteur avançait
 mais rĂ©ciproquement ça marchait Ă©galement ! ✌

Bref, j’ai donc Ă  changer mes habitudes. Mon intention est de sortir progressivement de mon trou de souris et d’aller m’aventurer joyeusement vers mon plein potentiel. Je savais bien que le moment risquait d’arriver un jour. J’avais depuis le dĂ©but dĂ©jĂ  du mal Ă  croire que j’allais vivre comme un ermite toute ma vie
 mĂȘme si je me suis mis Ă  la tĂąche consciencieusement. Alors, c’est aujourd’hui que je me lance un nouveau dĂ©fi sĂ©rieux, un petit pas simple mais dĂ©cisif. 😅

Okay, j’ai essayĂ© de dĂ©mĂ©nager complĂštement et de venir vivre et dormir dans la grande salle oĂč dort dĂ©jĂ  Julien. Trop de petits bruits, trop d’espace, trop de chaleur et trop de petites bestioles m’ont fait dĂ©camper rapidement la toute premiĂšre soirĂ©e vers mon lit douillet dans ma chambre en tĂŽle. Mmmmmm… en écrivant cela je vois que cela pourrait s’écrire “taule” et je comprends mieux pourquoi j’ai dĂ©cidĂ© cette fois-ci d’y retourner uniquement pour dormir. Pour y passer la nuit c’est TOP. Mon trafic est en ce moment garĂ© dans un hangar ouvert, mais Ă  l’abri de la pluie et du vent. La nuit est dĂ©licieusement silencieuse, Ă  part les sons agrĂ©ables de la nature et une fraicheur Ă  laquelle je me suis habituĂ© et qui me plait beaucoup. 😍

Alors, j’ai dĂ©cidĂ© d’y retourner uniquement pour la nuit et en le quittant le matin de prendre ce dont j’ai besoin pour la journĂ©e et de passer dĂ©sormais mon temps avec mes amis, auprĂšs des animaux, dans la nature ou dans la grande salle oĂč je me trouve actuellement alors que j’écris ce texte. J’ai commencĂ© dĂ©jĂ  avant-hier et je sens les portes de mon antre, de mon trou de souris, de mon ermitage et de ma taule
 s’ouvrir. Je sens une respiration plus ample, une lumiĂšre chaleureuse plus constante et une proximitĂ© avec mon entourage grandissante. Mmmmmm… đŸ”„

Je ne sens pas encore l’invitation des chevaux pour venir visiter leur territoire, mais j’arrive dĂ©jĂ  mieux Ă  m’imaginer m’installer quelque part chez eux dans la nature pour mieux entendre, mieux sentir, mieux rencontrer
 l’autre, mais surtout moi-mĂȘme. Quelque chose me dit que c’est peut-ĂȘtre aujourd’hui que je ferai ce pas. Peut-ĂȘtre je proposerai Ă  Julien de m’accompagner. Cette dĂ©marche me semble plus facile Ă  deux. Je sens un appel au fond de moi. A suivre
 💭   

Je vous souhaite une journĂ©e pleine de rĂȘves
 đŸ”„đŸ§ĄđŸ”„đŸ§ĄđŸ”„  

6 commentaires sur « Que pour la nuit »

  1. Bonjour, Juste quelques mots me viennent suite a ton Ă©crit
    un pas sage, une avancée désobéissante pour dire oui à la vie !
    inspiration matinale qui me vient …..je te la partage
    belle et merveilleuse journĂ©e enchantĂ©e â˜ș☌â™Șâ™Ș♫

    Aimé par 1 personne

  2. Tu t’approches d’une vie de moine.
    Tu parles de taule et les moines eux parlent de cellule.
    Pour beaucoup la cellule est une prison.
    Pour d’autres c’est le lieu de la rencontre avec Dieu dans l’intimitĂ© intĂ©rieure, silencieuse et amoureuse.

    C’est la premiĂšre chose Ă  laquelle j’ai pensĂ© lorsque je t’ai revu derniĂšrement.
    ça m’a interpellĂ©.
    J’ai pensĂ© Ă  ce moine « malgrĂ© lui » du film « L’Ăźle » de Pavel Lounguine.
    TrĂšs beau film.

    De mon point de vue, nous sommes une multitude d’ĂȘtres singuliers, uniques, appelĂ©s Ă  rĂ©aliser l’unitĂ© au dedans.

    Je me souviens des paroles d’une chanson chantĂ©e par des nones dans un monastĂšre que je frĂ©quentais il y a une quinzaine d’annĂ©es : « Il dansera pour toi avec des cris de joie, ton Dieu est en toi. »

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s