Les jours filent

Taillefer (09), France đŸ‡«đŸ‡·

Je ne vois pas le temps passer. Jour aprĂšs jour les moments agrĂ©ables se suivent. Je me lĂšve, et avant que j’ai pu dire ouf, je me trouve dĂ©jĂ  en train de m’installer pour la nuit. Le journĂ©es sont courtes, de 7 heures Ă  19 heures et les nuits, de la mĂȘme durĂ©e, sont dĂ©licieusement longues. 😌

AprĂšs un rĂ©veil avec la lumiĂšre et le chant des oiseaux, je me lĂšve, passe le balais, mets de l’encens, m’habille, range et quitte pour la journĂ©e ma yourte. Puis, dans la salle de bains de la grande salle je fais ma toilette, me munis de petits gĂąteaux pour les chiens et pars pour un tour des 4 stabulations afin de pourvoir les poneys et les chevaux, de foin, de cĂ©rĂ©ales et de l’eau. Au retour je me rince pour m’enlever la poussiĂšre du foin, je m’installe dans la grande salle pour Ă©crire mon article
 puis ensuite, je bouquine ou regarde des feuilletons jusqu’à 17 heures oĂč je redonne un peu de cĂ©rĂ©ales Ă  Ficus, l’étalon noir qui se pavane fiĂšrement devant ma Yourte. Ensuite, je bois une boisson chaude, je reprends une douche, ramasse mes affaires et retourne dans ma chambre sur pilotis. 🌈

Je lĂąche, je m’abandonne, je laisse faire
 avec de temps en temps un sursaut oĂč “mon truc” se rĂ©veille et oĂč je propose un dĂ©fi Ă  quelqu’un, je partage le miroir, avec ou sans tirage de cartes, avec ceux qui sont lĂ . Je laisse mon corps, mon mental et mon esprit suivre leurs cours sans intervenir. Le passĂ© s’estompe doucement, le futur ne m’intĂ©resse pas
 mon prĂ©sent, mon cadeau du moment, s’intensifie peu Ă  peu. 🌾

Comme dans le film UN JOUR SANS FIN, chaque jour se ressemble. Je savoure
 C’est parfait, car c’est assez lent pour avoir le temps et la prĂ©sence d’esprit pour y apporter juste la petite touche du jour, nĂ©cessaire pour m’approcher dĂ©licatement et sans effort un peu plus de mon essence, de mon essentiel, de ma quintessence
 de Qui je suis vraiment. đŸ”„

La lenteur et des rĂ©pĂ©titions prĂ©cises me permettent de me peaufiner subtilement, d’avoir le temps de me retoucher en finesse et de me vĂ©rifier sans pression
 afin que je reflĂšte au mieux la version la plus belle possible de mon ĂȘtre. La version 2019, la version 62, la version française LIBRE de droit et sans plus aucun virus ou pare-feu. C’est une version autonome, parfaite, puissante et Ă©volutive sans limites. Je deviens, comme ça s’appelle en informatique WYSIWYG, l’abbrĂ©viation de “What You See, Is What You Get” (Ce que tu vois, c’est ce que tu auras). 🩋

J’ai le temps de me poser, de pauser, de m’interrompre et de reporter. Ma libertĂ© est enfin telle, que je peux ĂȘtre au service de la Vie, de l’Etre, de la Source, de la DĂ©esse MĂšre
 sans que mon ego, mes petits besoins ou mes quĂȘtes personnelles parasitent ma prĂ©sence Ă  l’autre ou Ă  l’Amour. J’ai le temps de voir, d’entendre, de sentir, puis de percevoir avec mes sens plus subtiles ce qui se passe au delĂ  du visible et lire entre les lignes des vibrations illusoires dont est composĂ© le miracle que nous vivons. đŸ’„

Je ne vais plus nulle part
 Je ne cherche plus aucun niveau Ă  atteindre
 Je n’ai absolument plus rien Ă  faire. Je m’aime comme je suis, je suis fier de moi et je me trouve parfait ! VoilĂ , ce qui est dit. Ma mĂšre ne me l’a pas dit, mon pĂšre ne me l’a pas dit, mes amoureuses ne me l’ont pas dit
 mes enseignants, mes amis, mes Ă©lĂšves ni mes employeurs ne me l’ont dit. Peut-ĂȘtre serai-je le seul Ă  me le dire
 et j’avoue, sans aucune fausse humilité  que cela me suffit. ❀

Je ne pense pas que cela sera le cas, je pense que j’ai encore des choses Ă  vivre avec ceux qui me ressemblent
 mais si je devais finir mes jours seul, devenant complĂštement invisible, vivant au diapason de la nature
 au rythme du battement du coeur de la terre
 Ă©tant Ă©phĂ©mĂšre comme le vent qui souffle et les nuages qui passent
 m’abandonnant et laissant mon enveloppe au soin du grand manitou
 Je me sentirai accomplis dĂ©jĂ . 🙏

Alors, je continue Ă  laisser la magie de l’oubli opĂ©rer en moi. Je ne sais dĂ©jĂ  plus quel jour nous sommes, quelle heure il est et parfois mĂȘme dans quel mois de l’annĂ©e nous nous trouvons. Parfois la venue prĂ©vue de quelqu’un Ă  une date prĂ©cise me donne un repĂšre pendant un instant. Le peu que je sais encore, se remplace doucement par le bercement de mes sensations. Je ne suis plus sur qu’Alzheimer soit une maladie… c’est peut-ĂȘtre une grĂące… 😉  

Que l’Amour et la Puissance soient avec vous
 🙏 💙 

 

6 commentaires sur « Les jours filent »

  1. Ma mĂšre « a » cette maladie dite d’Alzheimer et, de ce fait, elle vit maintenant dans une maison « spĂ©cialisĂ©e ». Au dĂ©but cela a Ă©tĂ© difficile Ă  accepter, notamment pour moi, sa fille qui lui ressemble…
    Mais l’autre jour je me suis surprise Ă  penser que ce serait peut-ĂȘtre un « bien » de ne plus me souvenir de rien (mĂȘme des bonnes choses!) : cela me permettrait de ne rien attendre de ce que j’ai aimĂ©, de ne rien craindre de ce qui a pu me paraĂźtre difficile. En un mot de vivre dans le prĂ©sent : d’ĂȘtre avec ce qui est.
    Oui se lever chaque jour et laisser faire…
    Quand mĂȘme, ce matin, un chagrin : le bel et grand arbre que je contemplais en face de chez moi, derriĂšre la maison de mon voisin, se transformer au fil des saisons, ĂȘtre rempli d’oiseaux divers, a Ă©tĂ© abattu, sans que je sache pourquoi (maladie?).
    Rien ne dure, n’est-ce pas…
    Et une question en suspens en moi actuellement : quel est l’intĂ©rĂȘt Ă  ce que je sois encore vivante ?
    Comme si, juste ĂȘtre sans rien faire, ne suffisait pas.
    Et, lĂ , je lis ce que tu vis : se sentir accompli …

    Aimé par 1 personne

  2. Tu peux ĂȘtre fier de toi, je poursuis mon chemin en m imprĂšgnent heure par heure jour par jour de tes dires via tes vidĂ©os je grandis j apprends je me laisse enseigner je fais le choix de laisser mes croyances s effacer pour laisser la place Ă  dĂ©couvrir une autre rĂ©alitĂ© tu es dans ta nuit dinc quelle doit douce pour toi ..
    Namasté

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s