Explorer la mort

Taillefer (09), France đŸ‡«đŸ‡·

Si le monde tel que nous le connaissons est vraiment une illusion Ă©nergĂ©tique, alors, ce que nous appelons la vie, n’en est pas. Dans ce cas, la mise en scĂšne dans laquelle nous nous trouvons est tout le contraire. Ce que nous vivons est donc plutĂŽt la non-vie, la mort. La VIE se trouve pour moi lĂ  oĂč se trouve notre Ă©tat d’origine Ă©nergĂ©tique, notre source. đŸ’„

Ce que nous appelons Dieu, n’est pour moi rien d’autre que cette Ă©nergie. GrĂące Ă  la physique quantique, la science de l’infiniment petit, nous avons en quelque sorte pu prouver que Dieu existe de cette maniĂšre, sous cette forme. Il est scientifiquement prouvĂ©, dĂ©jĂ  au moins depuis et par Einstein, que tout ce que nous connaissons de maniĂšre palpable et que nous considĂ©rons rĂ©el, ne sont que des vibrations d’énergie perçue par nos sens
 mĂȘme ce qui se touche. Ce sont nos sens qui nous font croire que nos perceptions sont rĂ©elles et qui comme dans le film Matrix, nous font vivre dans une rĂ©alitĂ© qui n’en est pas. đŸ‘œ  

Etre EN-VIE c’est vivre notre quotidien avec cette conscience-lĂ  et donc totalement libre de peur
 comme un dieu, ou une dĂ©esse, sur terre. Se rĂ©aliser, c’est vivre dans notre rĂ©alitĂ©-illusoire ce que nous avons compris au cours d’une ou plusieurs expĂ©riences d’éveil. Ce que nous appelons mourrir, n’est donc rien d’autre que de revenir Ă  notre Ă©tat originel. Comme le philosophe grec Anaxagore a bien dit, reformulĂ© par Lavoisier : “Rien ne se crĂ©e, rien ne se perd, tout se transforme”. 😉 

Nous SOMMES en quelque sorte la mort dans l’ñme, la 7Ăšme densitĂ©, celle que nos sens perçoivent et qui rend l’illusion rĂ©aliste. Pour vivre l’expĂ©rience que nous avons dĂ©cidĂ© de vivre, nous avons besoin d’oublier notre origine et notre appartenance au grand tout. Alors, ainsi la mort dans l’ñme est quelque part nous, dans notre Ă©tat normal, au moins tant que nous ne sommes pas conscients de QUI nous sommes vraiment. đŸ„ŽÂ 

Pour ĂȘtre EN VIE, il s’agit donc de mourrir en quelque sorte. C’est pour cela que l’on parle souvent de la mort de l’ego dans la spiritualitĂ©. Pareil quant Ă  l’expression “tout perdre pour tout gagner”. Pour trouver son Ă©tat de VIE, il s’agit donc de toute Ă©vidence de se dĂ©tacher de ce qui fait partie de l’illusion, de ce monde que nous appelons vivant et rĂ©el, mais qui ne l’est pas. Tout ce que la plupart d’entre nous faisons n’est en fait que d’entretenir les rouages de l’illusion, ce que j’appelle habituellement la survie de l’espĂšce. ✌

Je ne suis pas le premier Ă  comprendre que pour oser vivre, il faut faire la paix avec la mort
 et que pour rĂ©ellement vivre, il s’agit de mourir
 que l’ego meurt. Ça s’est vu de maniĂšre plutĂŽt dramatique dans certaines sectes, oĂč ces paroles ont Ă©tĂ© certainement mal-interprĂ©tĂ©es par le soi-disant maĂźtre, et oĂč des gens se sont donnĂ©s la mort en masse. Bernard Werber l’a aussi compris je pense et a fait des romans autour des Thanatonautes, des explorateurs de la mort. J’ai vu pas mal de films qui traitent sur le mĂȘme sujet, mĂȘme si c’est souvent de maniĂšre plus romancĂ©e. 😅

Ceux qui vivent des ExpĂ©riences de Mort Imminente, Ă  la suite d’un accident ou au cours d’une maladie, en reviennent souvent transformĂ©s. De savoir que notre vie ne se limite pas Ă  ce que nous connaissons, semble libĂ©rer de beaucoup de peurs et donne chez beaucoup un Ă©lan d’EN-VIE. Il est clair pour moi que des EMI, ou NDE en anglais, permettent Ă  certains de voir “la maison tĂ©moin”, ce qui donne une motivation nouvelle pour continuer ce chemin de vie qui n’est pas facile pour beaucoup d’entre nous.🩋

Un autre modĂšle du monde… vidĂ©o 1 sur 2

Le simple fait dĂ©jĂ  d’appeler notre dĂ©marche un “cheminement spirituel”, montre bien qu’il s’agit de la voie qui va de la matiĂšre et ouvre le monde de l’esprit. Dans chaque culture ancienne il y avait un terme pour dĂ©signer cette voie et le processus qui l’accompagnait : Tantra en Inde, Tao en Chine, Chamanisme Ă  d’autres endroits
 ici, chez nous, pour moi, c’est l’Alchimie. 

Je sais que je peux parler pendant des heures autour de ce sujet. Il y a Ă©normĂ©ment Ă  dire
 mais ce n’est pas l’intention derriĂšre mon article. Je veux juste illustrer un petit peu mieux mon Ă©lan du moment, car pour celui qui a su lire entre les lignes, mon chemin est celui-là
 celui de ma transformation Alchimique, intĂ©rieure comme extĂ©rieure. Mon expĂ©rience d’éveil, le dĂ©pouillement, mon Ă©lan vers ma rĂ©alisation et l’expression de mon plein potentiel vont clairement main Ă  la main avec mon dĂ©tachement Ă  notre magnifique illusion. ❀ 

Mon cheminement spirituel a toujours Ă©tĂ© prioritaire dans ma vie et mĂȘme si j’ai mis du temps Ă  mettre mon ego en sourdine, mon Ă©lan depuis mon expĂ©rience d’éveil a toujours Ă©tĂ© clairement de m’abandonner Ă  l’ETRE. Aujourd’hui je vois le chemin que j’ai parcouru. Peu de gens autour de moi le voient. Juste assez pour que cela valide pour moi ma position sur le chemin et pour que je me sente assez rassurĂ© pour continuer. Le trajet qui reste Ă  faire ne me semble pas trĂšs compliquĂ©. Il s’agit d’aller jusqu’au bout Ă  partir d’un Ă©lan que j’ai pris il y a bien longtemps. 😎

Je l’ai dĂ©jĂ  Ă©crit Ă  plusieurs reprises, car Ă  ce jour, je ne vis QUE pour ça. Je sens la maison de plus en plus proche. Comme un chien qui sent sa niche, mon attention est donc concentrĂ©e et focalisĂ©e uniquement sur le dĂ©broussaillement du chemin encore Ă  faire. Le miroir et les signes ne me parlent que de ça. Mes explorations Ă  deux n’existent que pour trouver avec ma co-voyageuse du moment, comment rentrer chez Soi. 🏕

Actuellement j’explore encore avec une seule partenaire. Nous avons commencĂ© Ă  voyager ensemble il y a environ 3 ans. C’est une des deux co-exploratrices qui sont pour moi allĂ©es suffisamment loin dans l’abandon de leur pouvoir ou “toute puissance”. Elles ont su le remplacer par ce que j’appelle la vĂ©ritable puissance fĂ©minine
 celle qui cesse de castrer et permet ainsi Ă  la puissance de l’homme d’émerger. Avec elle(s) je peux totalement et en toute sĂ©curitĂ© m’abandonner vulnĂ©rablement pour voyager de plus en plus loin
 ou justement de plus en plus proche. 😉

Ayant passĂ© ces derniers temps rapidement et en douceur d’étape en Ă©tape, la suivante que je sens venir est justement celle de l’exploration de la mort. J’ai demandĂ© rĂ©cemment Ă  ma co-exploratrice de m’accompagner Ă  libĂ©rer ce qui peut encore m’accrocher Ă  cette vie. Je m’imagine ĂȘtre comme une montgolfiĂšre qui ne monte plus Ă  cause du leste rĂ©siduel. Nous commencerons par des explorations nocturnes Ă  distance, pour dĂ©couvrir comment couper doucement fil aprĂšs fil. Me voilĂ  donc : Thanatonaute. A suivre
 😍

Je vous souhaite une trĂšs belle journĂ©e 🐝🩋🍀

12 commentaires sur « Explorer la mort »

  1. Bon retour Ă  la maison mon cher Michael, j’en fais une prioritĂ© Ă©galement. Le chemin est long, parfois (souvent encore) tortueux mais sentir la douce chaleur de la vraie VIE, sortir de l’illusion des apparences…qu’elle exaltation pour le Coeur ! Belle fin de journĂ©e Ă  toi. J’espĂšre pouvoir un jour partager avec toi, en direct, toute cette beautĂ©.

    Aimé par 1 personne

  2. Ah la mort !
    Je pense qu’une partie du chemin spirituel et comme le parcourent les boudhistes, de sortir de la matrice du samsara par la traversĂ©e en conscience de notre mort et eviter ainsi de revenir s’incarner ici bas.
    Mais cette quĂȘte cela n’est a mon avis qu’une fantaisie de plus de Dieu qui est en fait partout chez lui, ici bas comme au ciel.

    Pour moi tout est issu de la source et ne peut donc qu’y revenir a terme,
    apres ces vacances passees sur terre par notre Ăąme, le temps d’une vie. (notre Ăąme cette goutte de source qui nous anime 😉)

    Aimé par 1 personne

    1. Bonjour Vincent… dans « mon monde » en tant qu’énergie crĂ©atrice nous crĂ©ons notre rĂ©alitĂ© en permanence… de jour comme de nuit… mais aussi aprĂšs la vie, tant que notre entitĂ© a encore son individualitĂ©… donc, pendant un temps aprĂšs le dĂ©cĂšs. Il est donc aussi logique de voir des anges comme des dĂ©mons… en fonction des croyances de l’individu… â˜ș

      J'aime

  3. Il y a aussi le terme psychonaute qui est utilisé par les personnes qui explorent la conscience.
    C’est de mon point de vue de ce cĂŽtĂ© lĂ  que se situe la « porte » ou « voie de passage ».
    C’est en tout cas lĂ  que j’ai trouvĂ© la mienne.

    J'aime

  4. Bonjour Michaël
    Je me posais la question. Poursuivre ou non la pause alimentaire commencĂ©e avec toi….
    Je trouve magnifique ton article, et en plus j’y trouve ma rĂ©ponse : continuer, bien sĂ»r.
    Allez, je lĂšve mon eau chaude et trinque Ă  ton voyage !

    Aimé par 1 personne

  5. J’ai dĂ©couvert expĂ©rimentalement 2 clĂ©s importantes pour passer la porte, aller et venir de l’autre cĂŽtĂ© : l’Ă©nergie sexuelle et certaines plantes.
    J’expĂ©rimente en ce moment une 3e clĂ© qui semble trĂšs importante et qui est l’alimentation.
    J’ai Ă©liminĂ© la viande et je suis passĂ© de 3 repas Ă  2 repas par jour : des fruits le matin et un repas « classique » le soir.
    J’ai Ă©tĂ© surpris de constater que cette transition s’est faite sans effort et m’apporte mĂȘme un certain bien-ĂȘtre.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s