Des rencontres

Soustons (40), France đŸ‡«đŸ‡·Â 

Avant-hier soir, nous n’étions que deux voitures sur le parking de Vielle-Saint-Girons. L’autre vĂ©hicule Ă©tait un grand fourgon argentĂ©. Comme tout le monde partait, je suis allĂ© voir ses habitants pour vĂ©rifier s’ils avaient dĂ©jĂ  passĂ© la nuit sur place et s’ils avaient eu de problĂšmes avec la police. A ma surprise, le contact a Ă©tĂ© plus qu’agrĂ©able et j’ai passĂ© presque deux heures Ă  papoter avec ce couple de 76 et 82 ans, autour d’un verre de vin. 

IMG_5144.jpg

Ils voyageaient ainsi depuis plus de 40 ans, durant plusieurs mois dans l’annĂ©e. J’ai beaucoup aimĂ© leur fourgon, qui Ă  cĂŽtĂ© de mon van faisait hĂŽtel 5 Ă©toiles. Toutefois, en discutant avec eux, malgrĂ© les inconvĂ©nients de la hauteur de mon carrosse, j’ai compris que j’avais vraiment fait le bon choix. Haut, pour pouvoir me mettre debout
 sommaire, pour me sentir vivant
 et sans fenĂȘtres, pour passer inaperçu. Ils voyageaient encore Ă  l’ancienne
 avec une carte
 vraiment charmants.

Hier soir par contre, je me suis aperçu vers 17 heures que je m’étais posĂ© sur un endroit de rendez-vous coquin pour hommes. C’est le parking de la Plage des Casernes, prĂšs de Soustons. Un endroit Ă  premiĂšre vue trĂšs agrĂ©able. Les voitures ne cessaient d’arriver et de repartir. Des hommes qui en sortaient et se regardaient avec un regard qui voulait tout dire… Puis, rĂ©guliĂšrement ils partaient seul ou Ă  deux dans la forĂȘt juste Ă  cĂŽtĂ© de mon camion. Il y avaient des jeunes, mais aussi de trĂšs trĂšs vieux
 et quand ils me lançaient ce regard bien particulier, l’intensitĂ© sexuelle me faisait carrĂ©ment baisser les yeux. Par contre, tout ce spectacle s’est passĂ© trĂšs discrĂštement. Je n’ai pas entendu un mot de toute la soirĂ©e… et malgrĂ© la pluie, j’ai entendu des voitures au moins jusqu’à minuit.

Ensuite, c’était elle, la pluie, qui m’a tenu compagnie. Le son de l’eau sur le toit de ma chambre m’a tenu rĂ©veillĂ© un bon bout de temps. Je n’ai pas forcĂ© Ă  essayer de dormir, puisque je sais que la nuit je suis plus rĂ©ceptif. Alors, j’ai mis mes bras derriĂšre la tĂȘte et je me suis laissĂ© emporter par le rythme des gouttes au dessus de moi. De temps en temps ça tombait tellement dru, que j’ai vĂ©rifiĂ© quand mĂȘme que l’eau n’entrait pas dans l’habitacle. 

Je ne traverserai pas la frontiĂšre. Quelque chose en moi rĂ©siste pour quitter le pays. J’ai l’impression que je ne dois pas trop m’éloigner et rester facilement joignable pour ma dĂ©marche d’immigration en Israel. J’ai aussi reçu l’info, dans un commentaire d’un article, qu’Amma serait Ă  Marseille dĂ©but novembre, au lieu de Toulon. Une jolie co-incidence et clin d’oeil, n’est-ce pas ? Puis, j’ai compris par mon ami diplomate en Israel, qu’il allait essayer de m’avoir un rendez-vous face Ă  face avec son contact au consulat dans la mĂȘme ville. 

Je vais suivre les seuls signes du moment et je vais me diriger vers Marseille ! Je ferai encore 1 ou 2 arrĂȘts au bord de l’ocĂ©an pour le plaisir des yeux, puis je bifurquerai vers l’est pour longer les PyrĂ©nĂ©es. Pour l’instant il pleut de temps en temps. Je pense ĂȘtre Ă  la frontiĂšre sud de la zone des tempĂȘtes. Dans quelques heures je vais vers le spot suivant. Je vais certainement me dĂ©placer vers Anglet aujourd’hui, dans le 64
 Selon Park4night c’est un coin sympa avec une vue mer Ă  partir du parking.  

∞💜∞ 

10 commentaires sur « Des rencontres »

  1. Bonjour tes articles remplissent le vide de mon ĂȘtre laissĂ© par de mauvaises nouvelles pour ma santĂ©, hospitalisation urgente Ă  repousser car mon corps est trop fatiguĂ© pour l’instant sage dĂ©cision des mĂ©decins mais dur Ă  accepter alors je laisse tes Ă©crits remplir mon dĂ©sarroi et me redonner ce courage de continuer a avancer merci d’ĂȘtre ici prĂ©sent dans tes Ă©crits et je me prends a espĂ©rer ou plutot rĂȘver Ă  ĂȘtre dans l’Ă©nergie des Ă©lĂ©ments de la vie aujourd’hui il pleut dans le 42 et je ressens comme un lien avec la nature plus fort NamastĂ© Michael bonne route !

    Aimé par 1 personne

  2. « J’ai aussi reçu l’info, dans un commentaire d’un article, qu’Amma serait Ă  Marseille dĂ©but novembre, au lieu de Toulon. Une jolie co-incidence et clin d’oeil, n’est-ce pas ? »
    Je n’y vois qu’une occasion de plus de chercher dehors ce qui est dedans.

    J'aime

      1. Je n’ai encore jamais croisĂ© de dragon et autre crĂ©ature « mythique » au dehors.
        Donc je ne pense pas que le dehors soit la mĂȘme chose que le dedans.
        Les deux par contre semblent intimement liés.
        Pourquoi entretenir ce lien avec Amma ?
        Elle va te prendre dans ses bras, te souffler un mantra, te donner un bonbon… et aprĂšs ?
        Pourquoi participer, nourrir encore ce que tu sais ĂȘtre une illusion ?

        Aimé par 1 personne

  3. De ma fenĂȘtre ericregardelemondearaison: le monde est en crise, au sens oĂč les valeurs positives de partage et de solidaritĂ© et de respect du vivant sont dominĂ©es par les valeurs commerciales.
    DONC pour moi tu as déja légitimité a intervenir et a prendre ta place.

    Ta place c’est de faire prendre conscience a une grande famille, (destinee a rayonner) que la sagesse et le salut passent par changer de paradigme. Le nĂ©o-liberalisme est en train de detruire la planĂšte est de favoriser l’emergence de conflits internationaux.
    Ta mission, si tu le veux bien, est rien moins que d’etre un acteur determinant dans le changement, dans l’initiation et le lancement d’un mouvement socialo-Ă©conomique, qui se basera sur des valeurs positives, incluant la vision de la fraternitĂ© (et mĂȘme de l’unitĂ©) entre les classes sociales, entre les communautĂ©s et pour finir entre les nations.
    Ta grande famille Ă©tant en dĂ©finitive, celle de l’humanitĂ© tout entiĂšre.
    VoilĂ  donc que t’attend un sacrĂ© rĂŽle de pĂšre, et qui plus est, celui de pĂšre sacrĂ©.

    Premiere Ă©tape: passer les barrieres qui pourraient t’empĂȘcher de retourner en IsraĂ©l. Prends soin d’ĂȘtre « diplomate » lors de ton face a face au consulat

    Aimé par 1 personne

    1. WOW Eric… J’ai l’impression tu m’as vraiment compris lĂ …
      Ou, nous pensons peut-ĂȘtre pareil Ă  cet cet endroit, Ă  l’égard du monde…
      Sympa, le clin d’Ɠil Ă  Mission Impossible… En effet, je me sens un peu comme mister Phelps mais sans Ă©nergie de combats. 😉

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s