Un enfant qui rentre

Tel Aviv, IsraĂ«l đŸ‡źđŸ‡±

Ça y est, depuis ce matin c’est officiel. Mon Aliyah a commencĂ© et quelque chose que j’ai considĂ©rĂ© comme impossible est arrivĂ©. Je suis enfin rentrĂ© chez moi et formellement reconnu comme un « Katine Chozer », un enfant qui rentre chez lui.

Ce matin, je suis allĂ© au bureau d’immigration comme convenu, accompagnĂ© par mon Ami diplomate. Finalement, sa prĂ©sence a Ă©tĂ© superflue, car tout s’est dĂ©roulĂ© comme une lettre Ă  la poste. Les deux formulaires que j’ai obtenus de mes amis aux Pays bas ont suffi pour enclencher le processus pour m’aider Ă  intĂ©grer mon pays. 

Rozanna, du bureau d’immigration ou « Misrad Haklitta », m’a ensuite inscrit Ă  la sĂ©curitĂ© sociale, puis elle m’a donnĂ© mon carnet vert, la preuve que je bĂ©nĂ©ficie des droits d’immigration. Je vais devoir le montrer Ă  droite et Ă  gauche quand je vais continuer les formalitĂ©s, faire certains achats ou louer un appartement. 

Ensuite elle m’a « lu mes droits ». Je vais avoir une remise sur mes impĂŽts… une aide financiĂšre pendant 6 mois Ă  la hauteur d’environ 5000 euros… un soutien au payement d’un loyer pendant 5 ans d’environ 100 par mois… un complĂ©ment de salaire si je gagne moins de 700 euros par mois… puis, 6 mois de cours d’hĂ©breu quotidiennement. 

L’Ă©tape suivante sera dans une heure. C’est le rendez-vous avec le responsable du service d’accueil de l’Intercontinental. Si je suis pris, je vais, dans l’ordre, ouvrir un compte bancaire, chercher un appartement ici Ă  Tel Aviv, m’inscrire aux cours de langues Ă  proximitĂ©… puis, chercher ma carte d’identitĂ© IsraĂ©lienne.

Si je ne suis pas pris, je resterai Ă  Modi’in et ferai mes dĂ©marches Ă  partir de lĂ . MĂȘme si j’ai un pressentiment que je vais ĂȘtre pris, rien n’est sĂ»r. J’ai appris Ă  ne pas trop projeter ou espĂ©rer mais plutĂŽt Ă  me prĂ©parer Ă  toute Ă©ventualitĂ©. Mes expĂ©riences du passĂ© montrent que la Vie me fait souvent emprunter des chemins vraiment imprĂ©visibles. Le simple fait que je sois lĂ  en IsraĂ«l en est la preuve ! A suivre… 

∞💜∞ 

8 commentaires sur « Un enfant qui rentre »

  1. Super Michaël !
    Des portes importantes s’ouvrent !
    Le soutien financier est providentiel non ?!

    Tu as donc changĂ© de NationalitĂ© avec cette carte d’identitĂ© ?
    De français a Israélien ?

    Je te dis le mot de 5 lettres pour la suite 😁
    Eric C

    Aimé par 1 personne

    1. Merci Éric… J’ai toujours eu un passeport IsraĂ©lien… Le Hollandais j’ai reçu en 71… Je n’ai jamais pris la nationalitĂ© Française… Le livret vert c’est la preuve que je fais mon Aliyah… En hĂ©breu c’est 5 lettres aussi (en phonĂ©tique)… â˜ș

      J'aime

  2. Bonjour Michael

    Dans cette nouvelle vie, l’accompagnement des personnes a t-il encore une place? Peut-on encore vous posez une problĂ©matique pour avoir une rĂ©ponse Ă©clairĂ©e? Si oui quelle est procĂ©dure?

    Merci pour votre réponse

    MichĂšle

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s