J’aime accompagner

Modi’in, IsraĂ«l đŸ‡źđŸ‡±

J’aime accompagner ! Ça fait partie de qui je suis. MĂȘme en Ă©tant devant la porte de l’hĂŽtel, j’accompagne. Je passe de bons moments avec plusieurs personnes avec qui je travaille, en parlant de la vie et des questions qu’elles se posent. J’adore ça et je sais que je suis fait pour accompagner. 

Vers 1992, aprĂšs la formation de fasciathĂ©rapie et le retour d’une tentative de migration vers IsraĂ«l, j’ai voulu reprendre l’accompagnement. Mais, je n’ai pas voulu le faire de maniĂšre traditionnelle. J’ai voulu un travail simple, comme homme de mĂ©nage par exemple, afin d’ĂȘtre avec les gens et dans un contexte qui facilite le partage.

C’est la raison pour laquelle je suis devenu cuisinier. J’avais postulĂ© informellement aux Courmettes, un centre d’accueil extraordinaire Ă  850 mĂštres d’altitude, juste au-dessus de Tourrettes sur Loup dans les Alpes Maritimes. Il n’y avait pas de place libre pour un homme de mĂ©nage, mais le poste de cuisinier Ă©tait libre, et Ă  moi si je  le voulais. 

Un aperçu de Tel Aviv…

La place de Doorman, ou bientĂŽt Majordomo, ou encore MaĂźtre d’hĂŽtel, m’a fait penser Ă  mon Ă©lan de l’Ă©poque. Je me trouve Ă  un endroit oĂč discrĂštement je cĂŽtoie tout le monde. Pas besoin de faire un effort, juste ĂȘtre moi-mĂȘme suffira pour oeuvrer dĂ©licatement et sans intention particuliĂšre. De toute maniĂšre, je n’ai plus du tout l’Ă©nergie pour sauver qui que ce soit.

L’Ă©change avec une Amie trĂšs chĂšre et trĂšs proche m’a fait comprendre par l’effet miroir qu’il va falloir certainement que je me remette bientĂŽt en selle et que je dĂ©marre une activitĂ© d’accompagnement. C’est encore un peu tĂŽt et je pense que c’est pour l’instant un simple signe/miroir avant-coureur. Je pense que je dois attendre un peu et que j’ai d’abord besoin de savoir oĂč je vais habiter. Ce n’est pas la peine de dĂ©marrer quelque chose si je pars quelques semaines aprĂšs. 

nicole-baster-OJcEMZHoY80-unsplash

Je pense commencer par des soirĂ©es qui seront un mĂ©lange entre des causeries, des soirĂ©es Ă  thĂšmes, des groupes d’introspection et des groupes de paroles. Je vais laisser descendre tranquillement et voir ce qui va Ă©merger de moi et ce que la Vie me prĂ©sentera comme opportunitĂ©. Je ne suis pas pressĂ©… je ne vais nulle part.

Je me suis bien amusĂ© aujourd’hui. Certes, j’Ă©tais un peu fatiguĂ© puisque je me suis levĂ© Ă  5 heures et quart dĂ©jĂ . Mais je sens que mon corps fait des progrĂšs et j’en suis heureux. J’avais mĂȘme tellement d’Ă©nergie, que j’ai discutĂ© avec le chauffeur de bus et que j’ai dĂ» ensuite appeler quelques amis pour diluer mon trop-plein. Il est seulement 19 heures, mais comme je me lĂšve encore trĂšs tĂŽt demain matin, je ne vais pas tarder Ă  m’allonger.  

∞💜∞

Tout Ă  fait… Ce soir elle parle pour moi… Frissons de partout… YEAH !!!
– La vie ne vaut pas un clou jusqu’au moment oĂč tu peux dire : « Je suis qui je suis ! » –

4 commentaires sur « J’aime accompagner »

  1. bonne idĂ©e Michael de reprendre l accompagnement sans te sur investir mais avec ta simple prĂ©sence et Ă©coute cela devrait donner des rĂ©sultats inattendus et improbables . En plus je me souviens que tu te bases souvent sur la Thora dans tes vidĂ©os YouTube de l’Ă©poque que je rĂ©Ă©coute en boucle pour rafraichir mon Ame et guider mon Mental Tu es au bon endroit et avec de bonnes personnes pour rendre spirituelle la Religion 
))) bien Ă  toi franck

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s