En mode créativité

Modi’in, Israël 🇮🇱

Je me suis endormi seulement vers 2 heures 30 du matin et je n’ai presque pas fermé l’oeil. Mon être entier semble s’adapter à mes dernières prouesses et après avoir terminé la dernière saison de SUITS, j’ai glissé dans un sommeil plutôt agité et productif… puis ce matin j’ai continué à suivre mon élan créatif.

En fait, je me suis déjà réveillé quelque part dans la nuit, sachant ce que je voulais et par où je devais commencer. Je me suis tout de suite redressé et je me suis connecté à mon compte Vistaprint. Quand la Vie exprime sa créativité à travers moi, je préfère obéir au doigt et à l’oeil. J’ai senti l’inspiration… et encore maintenant, tout en écrivant mon article, je sens la pression qui est bien là, car je n’ai pas encore exécuté tout ce qui m’est venu.

Il y a quatre ans j’avais fait une carte de visite qui m’a bien plu et j’ai commencé à la transformer pour mon Comeback. Ensuite, je suis entré dans une boucle de réflexion, mise en page, puis envois à une Amie pour un deuxième avis… et ceci plusieurs fois de suite, jusqu’à arriver au résultat ci-dessous. Je suis très content de moi, car tous les éléments de ce que j’ai envie de proposer sont mentionnés. Je trouve ma carte plutôt « cool » et j’ai même trouvé une explication symbolique pour la couleur dorée… l’état que l’Alchimiste cherche à atteindre. 

Capture d’écran 2020-02-22 à 09.41.03

Il y a eu quelques résistances pour passer la commande. J’ai dû avoir recours à une assistante pour que le payement aboutisse. Puis, Vistaprint ne livre pas encore en Israël, donc j’ai dû faire appel à une Amie en France pour recevoir la livraison à ma place, puis pour me l’envoyer par la poste. Bien évidemment que je me demande ce que cela veut dire…

Est-ce que la carte est inutile ? Peut-être que ce n’est simplement pas encore le bon moment, malgré la fluidité avec laquelle l’info m’est venu ? Le temps le dira ! De mes commandes précédentes, j’en ai utilisé peu et j’en ai jeté beaucoup. Etant dans un pays où personne ne me connaît, il me semblait que pour me faire connaître en douceur, sans forcer, il me fallait aux moins des cartes et un blog qui me représente bien. 

Et c’est l’étape suivante, mon blog. J’ai quelques idées que j’ai envie de mettre en pratique. Ce n’est pas encore tout à fait clair dans ma tête, alors vos retours seront bien évidemment appréciés. J’ai l’intention de créer une page d’accueil statique bilingue qui montre bien ce que je propose professionnellement.

adler-4099014

Le défi serait de transformer mon blog de telle manière que les anglophones qui apprennent à me connaître ici en Israël trouvent toutes les informations nécessaires concernant mes activités… et qu’en même temps, les habitués francophones gardent leur envie de venir partager mes aventures. 

Je ne sais pas encore, mais mes articles seront certainement accessibles quelque part à partir d’un lien « Articles » dans un menu. Je suis même en train de réfléchir si je vais pas les présenter carrément en deux langues. Pour l’instant ça me semble un peu compliqué. Alors, dès que mon texte de ce jour sera en ligne, je vais commencer petit à petit à tâter les possibilités que WordPress offre et à changer la présentation.

Cet élan créatif me rassure quant à ma décision de « prendre la porte ». Comme il était très clair que la Vie même m’y avait posté, il y avait carrément le risque que je la prenne en pleine figure… cette porte. D’ailleurs, je trouve ça rigolo de prendre la porte en tant que Doorman, comme rendre mon tablier en tant cuisinier et poser mes armes en tant qu’officier…

alchimiste

Je suis heureux de voir que la voie de passage qui se présente est à ma mesure. Je me sens soulagé de pouvoir me concentrer sur mes cours d’hébreu sans la fatigue du rythme infernal dans lequel je me suis trouvé depuis 6 semaines. Je suis ravi que l’Ulpan se fasse à Tel Aviv car il y a plus de monde qu’ici à Modi’in. Car contrairement aux autres, je préfère des grandes classes parce qu’elles permettent de rencontrer plus de gens. 

Je m’imagine déjà me lever avec le soleil, vers 6 heures… faire mon trajet en train en me préparant pour le cours à venir… passer quatre heures dans les bancs de l’école… puis faire mes devoirs sur la plage ou quelque part à l’ombre s’il fait trop chaud. Et s’il y a des rendez-vous d’accompagnement en live ou par WhatsApp, Tel Aviv est parfait pour trouver des spots sympas à l’extérieur pour échanger tranquillement. Je suis RAVI !!!

∞💜∞

8 commentaires sur « En mode créativité »

  1. Whaou je suis encore milles fois plus motivée pour mon changement a venir …pour avancer en lisant ton article en suivant tes élans j ai commencée a écouter ta vidéo et je vais me lancer d ici quelques heures pour entamer la première phase du processus…..
    Namasté Michaël ….

    Pour ton blog
    Mon attente puisque tu demandes nos envies que l on puisse lire toujours en français tes articles…
    Après je m adapterai si tel n est pas le cas ….bonne journée

    Aimé par 1 personne

  2. Oui oui je t ai bien entendu je vais bien intégrer tout cela et qu en je me lancerai je te ferai appel pour voir comment mettre un accompagnement avec toi ..si possible toujours…..
    Comment par whatsapp ? A quel prix tu me guiderai ?
    Je me laisse un peu de temps, mais pas trop…
    .Namasté dans tout les cas …

    Aimé par 1 personne

    1. Chaque étape demande une préparation… WhatsApp permet de se parler et/ou de se voir par le réseau internet, comme Skype… Le prix de l’accompagnement est libre et en conscience… selon tes moyens, l’importance, le moment… Cool non ? ☺️

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s