Un vrai cadeau – A real gift

🇬🇧 For English scroll down till you see the Union Jack…

Modi’in, Israël 🇮🇱 

Nous étions environ 16 à la réunion de La Grande Famille naissante hier soir. Grâce au groupe et au miroir qu’il représente pour moi j’ai compris plusieurs choses. Certes, puisque j’utilise la projection au quotidien de manière quasiment automatique, il y a beaucoup que j’avais déjà compris. Mais, c’est toujours bon d’avoir des confirmations et il y avait aussi de nouvelles informations et des clarifications.

C’était bon de se retrouver. Il y avait des nouvelles personnes, quelques amis récents, plusieurs du monde du tantra, d’autres de l’époque où j’accompagnais intensément et même quelqu’un que je connais depuis que je suis arrivé en France. Il n’y avait pas une envie particulière qui venait de l’assemblée, alors j’ai proposé d’utiliser le Corona pour jouer avec le miroir et s’entrainer avec le territoire.

Alors, grâce à ma Famille naissante j’ai compris que le Corona est réellement un cadeau pour moi. D’ailleurs, du coup cela ne m’étonne vraiment pas que nous ayons choisi le nom « couronne » pour ce virus. D’une certaine manière, je vis peut-être une sorte de couronnement en prenant ma place. Certes, il y a des gens qui décèdent et ça me touche… mais en même temps il est bien possible que de manière générale il y ait moins de gens qui meurent grâce à l’absence quasi totale de circulation, donc d’accidents, sur les routes.

yesterday-is-history-tomorrow-is-a-mystery-today-is-a-gift-thats-why-we-call-it-the-present

Hier appartient à l’histoire. Demain est un mystère. Aujourd’hui est un cadeau.
C’est pourquoi nous l’appelons le PRÉSENT.

J’ai compris que jusque là mon miroir était tout petit avec le confinement et que la présence et l’apport de la famille me permet d’avoir une image radar plus nette. Il est devenu plus clair que le Corona m’oblige à me poser après plusieurs années d’itinérance. Il me permet de me reposer, de me calmer, de me centrer, de rentrer davantage à l’intérieur et ainsi de me préparer à cette nouvelle neuvième vie. 

Il m’avait déjà permis de comprendre que le moment est venu de m’élancer et de prendre cette place sur la scène que je redoute depuis si longtemps. Il est clair que pour cela il suffit simplement que j’ose être pleinement moi, c’est-à-dire fédérateur-explorateur-initiateur-guide-chaman-enseignant-modérateur libre, bavard et fou. Toutefois, le confinement m’invite, me force à corriger certains aspects de moi qui ne sont pas encore assez équilibrés.

J’ai compris que quand je suis dans mon rôle d’accompagnant il n’y a aucun problème et que je peux doucement laisser libre voie à l’élan spontané qui vient de l’intérieur. Toutefois, je dois faire très attention à ma manière de m’exprimer afin de ne pas intruser dans la vie de quelqu’un qui ne demande rien. J’ai compris que ma tendance à intruser encore parfois est actuellement ce qui m’empêche, d’une part, de déployer mes ailes, et d’autre part, d’être avec une compagne pour partager la suite de mon aventure.

wooden-2562242_1920

Le confinement, que je vis en réalité depuis plus de deux ans déjà, me permet de me calmer progressivement, d’apprendre à m’occuper de moi, d’aimer de plus en plus être en ma propre présence et de m’élancer vers mon plein potentiel. J’ai compris encore un fois que tant que je ne sais pas adéquatement m’occuper de mes affaires, je chercherai à m’occuper de celles des autres. Puis, si je ne prends pas ma place, je critiquerai silencieusement ou à haute voix ceux qui ont osé le faire.

Mes camarades d’appartement me permettent de m’entrainer discrètement à ne pas me mêler des affaires de ceux qui ne sont pas en demande de mon intervention. Si j’accompagne à nouveau de manière individuelle, c’est aussi pour diriger mon énergie dans une direction où elle est réellement sollicitée. En même temps, je suis tellement libre intérieurement et extérieurement que je n’ai vraiment rien de mieux à faire que d’accompagner et de co-créer La Grande Famille.

J’ai juste enlevé les mots de passe pour accéder aux réunions et je vais bientôt varier les horaires afin de faciliter la participation de ceux qui ont envie d’être présents… Bon, on est dimanche aujourd’hui. Deux accompagnements et un cours d’hébreu par Zoom m’attendent. Après quelques jours nuageux et pluvieux, le soleil est revenu et là, à 8 heures, il fait déjà environ 15°. Une belle journée à l’intérieur m’attend. Grâce à ma Famille en reconstruction, mon défi du moment est plus clair et je vais faire très attention à faire du bruit au bon moment et à garder le silence par ailleurs. 

Je nous souhaite une nouvelle délicieuse journée ∞💜∞ 




union-jack-1027898

Modi’in, Israël 🇮🇱 

There were about 16 of us at the reunion of the nascent Big Family last night. Thanks to the group and the mirror it represents for me I understood several things. Certainly, since I use projection on a daily basis almost automatically, there was a lot that I had already understood. But, it’s always good to have confirmation and there was also new information and clarifications.

It was good to be together. There were new people, a few recent friends, several from the world of tantra, others from the time when I was intensely accompanying and even someone I have known since I arrived in France. There was no particular desire that came from the assembly, so I offered to use the Corona to play with the mirror and train with the territory.

So, thanks to my nascent Family I understood that the Corona is really a gift for me. Besides, suddenly it doesn’t really surprise me that we have chosen the name « crown » for this virus. In a way, I may be living a kind of crowning when I take my place. Certainly, there are people who die and it touches me … but at the same time it is quite possible that in general there are fewer people who die thanks to the almost total absence of traffic, therefore accidents , on the roads..

yesterday-is-history-tomorrow-is-a-mystery-today-is-a-gift-thats-why-we-call-it-the-present

I understood that so far my mirror is very small with the confinement and that the presence and the contribution of the family allows me to have a sharper radar image. It has become clearer that the Corona forces me to land after several years of travelling. It allows me to rest, to calm down, to center myself, to go more inside and thus to prepare myself for this new ninth life.

It had already allowed me to understand that the time has come to set off and take this place on the stage that I have feared for so long. It is clear that to do so it is simply enough that I dare to be fully me, that is to say, a unifier, explorer, initiator, guide, shaman, teacher, moderator … free, talkative and crazy. However, confinement invites me, forces, me to correct certain aspects of me that are not yet sufficiently balanced.

I understood that when I am in my role of accompanying there is no problem and I can gently give free rein to the spontaneous impulse that comes from within. However, I must be very careful with my way of expressing myself so as not to intrude into the life of someone who does not ask for anything. I understood that my tendency to still intrude sometimes is currently what prevents me, on one side, from spreading my wings, and on the other, from being with a companion to share the rest of my adventure.

wooden-2562242_1920

The confinement, which I have actually lived for more than two years already, allows me to calm down gradually, to learn to take care of myself, to love more and more to be in my own presence and to go towards my full potential. I realized once again that as long as I don’t know how to take care of my own affairs, I will try to take care of those of others. Then, if I don’t take my place, I will silently or loudly criticize those who dared to do it.

My apartment mates allow me to discreetly train myself not to meddle in the affairs of those who are not in demand for my intervention. If I accompany again individually, it is also to direct my energy in a direction where it is really called upon. At the same time, I am so free internally and externally that I really have nothing better to do than to accompany and co-create The Big Family.

I just removed the passwords to access the meetings and I will vary the schedule of the reunions to facilitate the participation of those who want to be present … Well, it is Sunday today. Two accompaniments and a Hebrew lesson by Zoom await me. After a few cloudy and rainy days, the sun came back and now, at 8 am, it is already around 15°. A beautiful day indoors awaits me. Thanks to my family in reconstruction, my challenge of the moment is clearer and I will be very careful to make noise at the right time and to remain silent elsewhere.

I wish us another delicious day ∞💜∞

6 commentaires sur « Un vrai cadeau – A real gift »

  1. « Il m’avait déjà permis de comprendre que le moment est venu de m’élancer et de prendre cette place sur la scène que je redoute depuis si longtemps. Il est clair que pour cela il suffit simplement que j’ose être pleinement moi » cette phrase fait echo et me.remplit de joie. Elle est accompagnée de peurs aussi mais elle est promesse d un avenir riche.merci à toi Michael d être notre miroir. Bisous belle journée

    Aimé par 1 personne

  2. Merci Michaël pour ce beau miroir !je me remets tranquillement a cette pratique très révélatrice pour moi ….je l ai utilisé des la fin d la séance et elle m ‘a dit quelque chose..je vais la tester quelques temps pour bien l’apprivoiser ! A bientôt dans la grande famille et bienvenu dans ta 9e vie ….

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s