PayPal

🇬🇧 For English scroll down till you see the Union Jack


Modi’in, IsraĂ«lÂ đŸ‡źđŸ‡±Â 

Je ne demande rien pour ce que je propose ! Sur mon chemin vers l’Amour, en cherchant Ă  devenir de plus en plus cohĂ©rent avec la notion d’UnitĂ©, l’argent prend au fur et Ă  mesure que j’avance, une autre place dans ma vie. Je connais ma valeur et celle de mes prestations. Je n’en ai plus besoin comme baromĂštre pour me le dĂ©montrer. Si, au cours d’un accompagnement, quelqu’un choisit de faire une donation, j’aime considĂ©rer ce je reçois comme un soutien me permettant de continuer mon voyage et rĂ©aliser mon rĂȘve


C’est le texte que j’ai mis sur une de mes pages, qui a eu plusieurs titres dĂ©jĂ . Ça fait depuis 2015 que je fonctionne ainsi et je me sens en paix avec ça. Je connais mes qualitĂ©s d’accompagnant et j’estime que ce que je fais n’a rĂ©ellement pas de prix. Je suis capable d’accompagner quelqu’un vĂ©ritablement vers son bonheur, l’aider Ă  faire Ă©clore sa vĂ©ritable nature et le rendre par la suite autonome et souverain. Tout dĂ©pend de son enseignabilitĂ©, la confiance qu’il me fait et de son courage d’aller jusqu’au bout de l’affaire.

A l’Ă©poque oĂč j’accompagnais intensivement, les gens me demandaient rĂ©guliĂšrement combien tout ça allait leur coĂ»ter. Je demandais dĂ©jĂ  peu pour mes services, 35€ par sĂ©ance… et pourtant, tout en travaillant cool, j’arrivais Ă  gagner le salaire d’un cadre supĂ©rieur. Alors, je leur demandais combien ça valait pour eux, le bonheur qui tient. Ils ne savaient gĂ©nĂ©ralement pas quoi me rĂ©pondre… alors je demandais : 10.000 euros ? 20.000 ? 50.000 ? 100.000 ? Et en effet, ça n’avait pas de prix. AprĂšs un simple calcul ils Ă©taient soulagĂ© d’entendre que l’opĂ©ration entiĂšre n’allait pas dĂ©passer un an et 1750€…

hand-1549399_1920

J’ai encore un pied dans ce monde oĂč l’argent est nĂ©cessaire pour faire des Ă©changes. MĂȘme si j’en ai moins besoin que qui que ce soit d’autre, j’ai depuis peu Ă  nouveau un loyer Ă  payer, quelques frais administratifs et un peu de dĂ©penses pour mon entretien quotidien. Pourtant, je ne pourrai plus revenir en arriĂšre et demander une somme prĂ©cise pour mes services. Je considĂšre qu’Ă  travers l’autre, je m’occupe de moi, de mon Soi et carrĂ©ment de la Vie-mĂȘme. Il est Ă©vident pour moi que si je prends soin de la Vie de maniĂšre Vraie, elle prendra soin de moi.

Alors, Ă  partir de ce que je sens ĂȘtre ma puissance fĂ©minine, j’offre avec tout mon coeur et sans compter, tout ce dont je suis capable, Ă  ceux qui me sollicitent. J’offre et je ne demande rien. Par contre, si quelqu’un a envie d’offrir Ă  son tour un peu de son abondance, j’accueille avec Gratitude… reconnaissant que c’est la Vie-mĂȘme qui me fait cette offrande et s’occupe ainsi de moi Ă  son tour. Et, bien Ă©videmment, qu’il y en a qui ne peuvent rien donner… d’autres qui peuvent donner juste un petit peu… et quelques uns qui ont les moyens d’offrir un peu plus. Et c’est okay pour moi… je ne vĂ©rifie pas, je ne compte pas et j’accueille chacun exactement de la mĂȘme maniĂšre.

Mon enfant intĂ©rieur sait que tout se passera toujours parfaitement bien. C’est le personnage michael qui peut parfois encore avoir des craintes, surtout qu’il sait qu’il n’aura probablement pas de retraite. C’est ma conscience qui me dit clairement, que si un jour je n’ai plus assez pour subvenir Ă  mes besoins, que ce sera simplement la fin d’une Ă©tape de ma vie et le dĂ©but d’une autre… et que j’aurais une nouvelle voie de passage Ă  trouver pour la suite. C’est une aventure imprĂ©visible et magnifique, surtout si je reste dans la position d’acteur-observateur…

paypal

Depuis que j’accompagne Ă  nouveau, j’ai reçu par-ci et par-lĂ  quelques « contributions ». C’est le mot le plus neutre que j’avais trouvĂ© pour nommer l’argent qui venait dans ma direction. Pourtant, le terme n’est pas adĂ©quat, car selon mon ressenti, il suggĂšre qu’il faut rendre quelque chose ou donner une participation en contrepartie de mes services. Ce matin, je l’ai remplacĂ© par « donation ». Je l’avais dĂ©jĂ  utilisĂ© pendant un temps dans le passĂ© et c’est l’expression avec laquelle je me sens le plus Ă  l’aise. J’offre librement… et le mot « donation » suggĂšre que l’autre fait Ă©galement une offrande libre…

Avant, en France, c’Ă©tait simple, car je voyais la plupart de gens directement en live. S’ils avaient envie de m’offrir un peu de leurs richesses, ils me glissaient discrĂštement une petite enveloppe dans ma poche, dans mon sac Ă  dos ou dans une boite. LĂ , je suis en IsraĂ«l et mes accompagnements se font pour le moment uniquement par Zoom. Du coup, pour pouvoir recevoir les donations, j’ai dĂ» mettre mes coordonnĂ©es bancaires sur ce blog. Ça fait trĂšs formel et j’avoue que je ne suis pas tout Ă  fait Ă  l’aise avec ça. En plus, j’ai compris que certains n’arrivaient mĂȘme pas à m’envoyer leur contribution-participation-donation Ă  ma banque en Hollande… pfff…

Bon, j’ai enfin trouvĂ© comment faire pour permettre Ă  chacun de me joindre bancairement, mais pour y arriver j’ai dĂ» faire Ă  nouveau appel aux services de Paypal… et Ă  une autre qui s’appelle Bit. Ca fait tout un pataquĂšs, mais c’est propre et maintenant il y a carrĂ©ment 5 voies diffĂ©rentes pour m’envoyer des sous. J’ai eu largement le temps de cogiter, trouver des solutions et de mettre Ă  jour mon blog… car l‘absence de nourriture solide commence Ă  se sentir dans mon corps et je dors en ce moment seulement 5 ou 6 heures par nuit. J’ai commencĂ© Ă  Ă©crire cet article et Ă  mettre Ă  jour l’information Ă  5 heures ce matin, loin avant que le soleil se lĂšve. C’est du jamais vu chez moi…  

Je nous souhaite une journĂ©e pleine d’abondance… ∞❀∞                 




union-jack-1027898

Modi’in, IsraĂ«lÂ đŸ‡źđŸ‡±Â 

I ask nothing for what I offer ! On my way to Love, seeking to become more and more coherent with the concept of Unity, as I go on, money takes another place in my life. I know my value and that of my services. I no longer need it as a barometer to demonstrate this. If, during an accompaniment, someone chooses to make a donation, I like to consider what I receive as a support allowing me to continue my journey and realize my dream 


This is the text I put on one of my pages, which has had several titles already. I’ve been functioning this since 2015 and I feel at peace with it. I know my qualities as an accompanist and I believe that what I am doing has really has no price. I am able to accompany someone genuinely towards his happiness, help him to find his true nature and make him autonomous and sovereign. It all depends on his teachability, the confidence he has in me and his courage to get to the end of the journey.

When I accompanied intensively, people regularly asked me how much it was going to cost them. I already asked little for my services, € 35 per session … and yet, while working cool, I managed to earn a salary like a senior executive. So I asked them how much it was worth for them, happiness that holds. They generally did not know what to answer me … so I asked: 10,000 euros? 20,000? 50,000? 100,000? And indeed, it was priceless. After a simple calculation they were relieved to hear that the whole operation was not going to exceed a year and € 1,750 …

hand-1549399_1920

I still have a foot in this world where money is needed to exchange. Even if I need it less than anyone else, I recently needed to pay rent again, some administrative costs and a little expenses for my daily maintenance. However, I could not go back and ask for a specific sum for my services. I consider that through the other, I take care of myself, my Self and downright Life itself. It is obvious to me that if I take care of Life in a True way, it will take care of me.

So, from what I feel to be my feminine power, I offer with all my heart and without counting, all that I am capable of, to those who ask me. I offer and I ask nothing. On the other hand, if someone wants to offer me a little of his abundance, I welcome it with Gratitude … recognizing that it is Life itself that makes this offering and thus takes care of me in return. And, of course, there are some who cannot give anything … others who can give just a little … and some who can afford to give a little more. And that’s okay for me … I don’t check, I don’t count and I welcome everyone in exactly the same way.

My inner child knows that everything will always go perfectly. It is the character michael who can sometimes still have fears, especially since he knows that he will probably not have a retirement. It is my conscience that clearly tells me that if one day I will no longer have enough to support myself, it would simply be the end of one stage of my life and the beginning of another … and that I would just have a new passageway to find for the next part of my journey. It is an unpredictable and magnificent adventure, especially if I remain in the position of actor-observer …

paypal

Since I accompanied again, I have received here and there some « contributions ». It was the most neutral word I had found to name the money that came in my direction. However, the term is not adequate, because according to my feeling, it suggests that someone must give something back or give a participation in return for my services. This morning I replaced it with « donation ». I have used it for a while in the past and it is the expression I feel most comfortable with. I offer freely … and the word « donation » suggests that the other also makes a free offering …

Before, in France, it was simple, because I saw most people directly live. If they wanted to give me a little of their wealth, they discreetly slipped a small envelope in my pocket, in my backpack or in a box. Here, I am in Israel and my accompaniment is for the moment only by Zoom. So, to be able to receive donations, I had to put my bank details on this blog. It all looks very formal and I admit that I’m not entirely comfortable with it. In addition, I understood that some could not even send me their contribution-participation-donation to my bank in Holland … pfff …

Well, I finally figured out how to allow everyone to join me bankwise, but to get there I had to use the services of Paypal again … and another called Bit. It’s a bit complicated, but it’s clean and now there are 5 different ways to send me money. I had plenty of time to cogitate, find solutions and update my blog … because the lack of solid food is starting to feel in my body and I sleep right now only 5 or 6 hours per night. I started writing this article and updating the information on my blog at 5 am this morning, far before the sun rose. Never saw me doing that in my life  …

I wish us a day full of abundance … ∞❀∞

2 commentaires sur « PayPal »

  1. Bonjour mon FrĂšre, merci pour ta rĂ©flexion sur un sujet ou mĂȘme la terminologie a son importance.
    Et pourquoi pas accompagnement (financier) pour ceux et celles qui apportent , chacun s’accompagne Ă  sa maniĂšre et, selon moi, ça n’a pas la la connotation de : rĂ©tribution, contribution… voire don ! les uns supposent une contrepartie, les autres un abanDON … pas facile ! pas facile de conserver le mĂȘme niveau relationnel (Ă©quilibrĂ©) quand le financier s’en mĂȘle . Je te souhaite une belle journĂ©e, et des hugs, serge,

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s