Déconfinement ~ Deconfinement

🇬🇧 For English scroll down till you see the Union Jack…

Modi’in, Israël 🇮🇱 

J’aime quand je me reveille juste avant que le soleil se pointe et que j’ai le courage de me lever. C’est un vrai exploit et une victoire pour moi, puisque je m’en suis dégoutté depuis l’âge de 16 ans où je devais me lever à 5 heures pour distribuer des journaux avant d’aller à l’école, puis plus tard dans l’armée. Ces levers forcés m’ont crées un stress face au manque de sommeil et de la fatigue éventuelle. J’aime être totalement présent dans la journée et j’ai horreur quand je dois me battre pour ne pas m’endormir. 

Ce matin je suis fier de moi. Il est à peine 5 heures et demie et je suis assis devant ma fenêtre déjà depuis 30 minutes en train de savourer la lumière naissante qui s’intensifie doucement. Pourtant, je me suis endormi seulement vers 1 heures du matin et j’ai eu le sommeil lourd et agité. Je n’ai pas pu dire non à un barbecue hier soir. Il a eu lieu sur le balcon juste devant ma chambre et j’ai décidé d’y participer au lieu de baver et de souffrir avec les odeurs de viande hachée épicée qui allaient forcément pénétrer mon espace de vie. Ici, en Israël, dès qu’il y a une fête… on mange !

Pas simple quand la Vie m’appelle vers l’état pranique et que ma gourmandise me fait craquer au quart de tour. Pourtant, l’échange intense et profond autour du miroir dans La Grande Famille m’a bien fait comprendre que le temps de jouer et d’expérimenter avec la nourriture est terminé et que le moment est venu de me positionner clairement et fermement. Jusque là, tout a été okay, mais si je continue comme je fais en ce moment, je vais finir par m’épuiser, je perdrai toute ma crédibilité et mon chemin deviendra creux. Tant qu’à faire, autant devenir caissier dans un supermarché… au lieu de mener d’autres dans une même impasse. 

people-4903993_1920

Hier soir a été un moment fort de vérité. A travers le jeu du miroir, j’ai aidé chacun dans le groupe à confronter l’endroit où il se mentait gentiment. Pour avancer efficacement et pour savoir où mettre le pied suivant sur son chemin, il n’y a pas de place pour des mensonges ni des généralités. Il faut être clair, précis et sans pitié. J’ai reconnu le mensonge de chacun carrément comme le mien. C’était beau de constater à quel point chaque mensonge concernait justement l’aspect sur lequel la personne se vantait le plus… qu’elle avait acquis les qualités pour les dépasser grâce à son long chemin de souffrance… et que sa voie de passage se trouvait juste devant son nez… il suffisait simplement d’accepter de voir sa faille.    

Juste de mémoire je me souviens ainsi… que je ne m’ouvre pas vraiment à la Vie et que je garde encore des barrières… que malgré mon envie de rencontrer une partenaire, je fais inconsciemment tout pour garder les femmes au loin… que ma créativité ne vient pas toujours de la Source et que je puise encore souvent dans mes réserves égotiques … que ma folie n’est pas tout le temps authentique mais qu’elle peut être stimulée par mon envie d’être fou… que je ne vis souvent pas vraiment le moment présent mais que je planifie des choses par réflexe et sans m’en rendre compte… que je peux penser souvent que j’ai atteint mon état vibratoire maximum, alors que j’ai encore beaucoup de chemin à faire… qu’il peut me sembler juste de rester tranquillement dans ma tanière, alors que je suis invité à me mêler aux autres… qu’il est facile d’aimer ceux qui me plaisent et croire ainsi que je suis dans l’amour, alors que je dois ouvrir la porte de mon coeur d’avantage vers l’intérieur et laisser entrer ceux qui pourraient me déranger… puis, que le moment est vraiment venu de fermer ma gueule au lieu de réagir sur les agissements des autres au quart de tour…

La réponse à tout ça est le OUI… comme celui du film Yes man. A l’époque où j’accompagnais intensivement, j’utilisais le OUI comme un outil extrêmement efficace pour sortir n’importe qui, de n’importe quelle situation qui semblait figée. Certes, pour que cela soit vraiment top il faudrait savoir d’abord dire NON… sinon, les OUI risquent de ne pas être de vrais OUI, mais des manifestations de l’incapacité de dire NON. Quoi qu’il en soit, la Vie sait ce qui est le meilleur pour moi. Elle sait exactement où j’ai besoin d’aller… Alors, je peux me laisser aller et dire OUI en toute confiance.

Et comme par hasard, je venais tout juste de donner ce jeu du OUI comme mission à plusieurs personnes que j’accompagne. Alors, je vais dire OUI moi-même aussi, bien évidemment. D’ailleurs, j’ai commencé tout de suite ! Ainsi je me suis entendu dire OUI à une demande et j’ai prêté une somme d’argent importante à une Amie en difficulté. Pareil pour participer à ce barbecue hier soir, alors que je n’avais vraiment pas faim ! Je vais aussi faire une petite promenade cet après-midi avec mon Ami Eitan qui habite juste en face. Même si je l’aime beaucoup, je me sens en ce moment très bien tout seul. Heureusement que peu de gens savent vraiment poser une demande. Si une personne fait par exemple ce que j’appelle une fausse demande, qui commence avec : « As-tu envie de…? », c’est comme si la Vie me laissait une marge et la liberté de choisir selon mon envie du moment.

tt-4269869_1920

Ce qui était étonnant hier soir, c’était que l’échange a commencé autour de mon partage où j’ai exprimé que je me sentais toujours en confinement et que d’y rester me paraissait juste. J’ai cette sensation que nous sortons tous beaucoup trop tôt et que l’histoire du Corona est loin d’être terminée. J’ai même l’impression que les activités intenses qui me maintiennent à l’intérieur, m’indiquent que le temps de déconfinement n’est pas encore arrivé. Je le sens intensément ainsi. Toutefois, si je dois croire le résultat du jeu du miroir… ça aussi ce serait un mensonge que je me fais… et mon petit mental intelligent, avisé et toujours au service de mon ego serait en train de me rouler habilement dans la farine !

Même pas dupe ! Il suffit que je me laisse guider par le jeu du OUI… et je verrai bien où la Vie m’emmène. La Vie sait très bien que je fais ce jeu et je pense qu’Elle en profitera bien. D’ailleurs, si j’avais su jouer à ça, à des moments propices depuis le début de ma Vie, je serais aujourd’hui certainement un homme réalisé. Sachant que la Vie n’a qu’un seul objectif pour moi, c’est-à-dire m’emmener vers la Paix, la Puissance, la Liberté, l’Amour, le Un et donc à la Maison… chaque résistance que j’ai pu opposer avec mes NONS, m’a éloigné inutilement du but que je cherche depuis toujours à atteindre en vain avec mes propres ressources et par ma propre volonté. C’est quand-même un peu con non, quand on y pense ?  

Je nous souhaite une délicieuse journée de OUI ∞❤️∞   




union-jack-1027898

Modi’in, Israël 🇮🇱 

I like it when I wake up just before the sun comes up and I have the courage to get up. It is a real feat and a victory for me, since I have disgusted myself since I was 16 when I had to get up at 5 am to distribute newspapers before going to school, and later in the army. These forced ways of getting up created a stress facing lack of sleep and possible fatigue. I like to be totally present during the day and I hate when I have to fight not to fall asleep.

This morning I am proud of myself. It is barely 5:30 am and I have been sitting in front of my window for 30 minutes already savoring the emerging light which is intensifying gently. However, I only fell asleep around 1 a.m. and had a heavy, restless sleep. I couldn’t say no to a barbecue last night. It took place on the balcony right in front of my room and I decided to participate instead of drooling and suffering with the smells of spicy ground meat that would inevitably penetrate my living space. Here in Israel, as soon as there is a party … we eat!

Not easy when Life calls me to the pranic state and my gluttony makes me crack at every corner. However, the intense and deep exchange around the mirror in The Big Family made me understand that the time to play and experiment with food is over and that the time has come to position myself clearly and firmly. So far, everything has been okay, but if I continue as I am doing right now, I will eventually run out of energy, I will lose all my credibility and my path will become hollow. For that matter I’d better become a cashier in a supermarket … instead of leading others into the same dead end.

people-4903993_1920

It was a moment of truth. Through the mirror game, I helped each of the group to confront the place where they were lying to themselves nicely. To move forward effectively and to know where to put the next step on your path, there is no room for lies or generalities. You have to be clear, precise and merciless. I recognized everyone’s lie exactly as mine. It was beautiful to see to what point each lie concerned precisely the aspect on which the person boasted the most … that he had acquired the qualities to overcome them thanks to his long path of suffering … and that his passageway was right in front of his nose … it was enough to just accept to see ones mistake.

Just from memory I remember … that I do not really open up to Life and that I still keep barriers … that despite my desire to meet a partner, I unconsciously do everything to keep women away … that my creativity does not always come from the Source and that I still often draw on my ego reserves … that my madness is not always authentic but that it can be stimulated by my desire to be crazy … that I often don’t really live in the present moment but that I plan things out of reflex and without realizing it … that I can often think that I have reached my maximum vibrational state, when I have still a long way to go … that it may seem right to me to remain quietly in my hiding place, while I am invited to mingle with others … that it is easy to love those who please me and believe that I live Love, when I have to open the door of my heart more to the intérieur and let in also those who could disturb me … and, that the time has really come to close my mouth instead of reacting to the actions of others so vividly …

The answer to all of this is the YES … like the one in the movie Yes man. At the time when I accompanied intensively, I used the YES as an extremely effective tool to get anyone out of any situation that seemed frozen. Certainly, for this to be really top, you would have to know how to say NO first … otherwise, the YES may not be a real YES, but a manifestation of the inability to say NO. Either way, Life knows what’s best for me. She knows exactly where I need to go … So I can let go and say YES in complete trust. 

And just as a coincidence, I had just given this YES game as a mission to several people I accompany. So I’m going to say YES myself too, of course. Besides, I started right away! So I heard myself say YES to a request and I lent a significant sum of money to a friend in difficulty. The same concerning my participation to the barbecue last night, when I was really not hungry! I’m also going for a short walk this afternoon with my Friend Eitan who lives right across the street. Even if I love him a lot, I feel very good alone right now. Fortunately, few people really know how to demand something. If a person does, for example, what I call a false request, which begins with: « Do you want to …? », It is as if Life leaves me a margin and the freedom to choose according to my desire of the moment.

tt-4269869_1920

What was amazing last night was that the exchange had started around my sharing where I expressed that I still felt in confinement and that staying in it seemed right. I have the feeling that we are all going out far too early and that the history of the Corona is far from over. I even have the impression that the intense activities that keep me inside, indicate me that the time for deconfinement has not yet arrived. I feel it so intensely. However, if I have to believe the result of the game of the mirror … that too would be a lie that I am making to myself … and my small intelligent mind, savvy and always in the service of my ego would smartly be pulling the wool over my eyes !

I am not fooled! I just need to let myself be guided by the game of YES … and I will see where Life will take me. Life knows very well that I play this game and I think It will benefit well from it. Besides, if I had known how to play this, at favorable moments since the beginning of my Life, today I would certainly be a realized man. Knowing that Life has only one goal for me, that is to say to take me towards Peace, Power, Freedom, Love, Unity and therefore at Home … each resistance that I was able to oppose with my NO’s, unnecessarily moved me away from the goal that I have always sought to achieve in vain with my own resources and by my own will. Is it a bit stupid when you think about it, isn’t it?

I wish us a delicious YES day ∞❤️∞

8 commentaires sur « Déconfinement ~ Deconfinement »

  1. OUI NON

    la vie me pose cette question, me laissant le choix, le libre choix, oui ! Non !

    Je l’écoute avec mon mental oh que OUI
    Mais je me rends compte aujourd’hui, hier, à l’instant plus précisément à la fin de la lecture de cet article que mon corps exprime un grand NON

    Alors que faire, attendre patiemment que mon cœur ♥ apporte l’amour à mon corps, pour que celui ci avance.

    Namasté Michaël, de me permettre ainsi de grandir ! Enfin

    Aimé par 1 personne

      1. « dérision tendre
        Publié par -Flore Nce- 13 Mai 2020 ( suite a mon commentaire, j’ai eu besoin d’approfondir mon écrit que je te livre ici Namasté )

        OUI NON, me voici là, entrain de formuler

        Une dérision de vie, qui me dis tendrement !

        Ose faire le libre choix, d’être tendre avec toi.

        Je me rends compte, ce jour, hier, à l’instant,

        Que mon mental dis OUI, que mon corps, lui, me ment !

        Il exprime en silence un grand NON, m’empêchant,

        De puiser dans mon cœur, cet amour qui m’attend

        Alors je laisse la vie, me donner cet élan

        Pour avancer grandir, tout en mettant sourires

        Dans ma vie, celle d’autrui, exprimant ma folie,

        J’ose offrir mon enfant, se libérant ainsi

        De poids, de maladies, l’ empêchant d’être femme

        Par ces douleurs multiples, qui pourtant, corps et âme

        me rendent humaine unique, où licorne empathique !

        Si tu me connais bien, tu riras c’est certain !

        Aimé par 1 personne

  2. Et oui, suite a la lecture de ta dernière lettre, je pensais déja que pour toi comme pour moi, qu’il serait sans doute préferable de sortir et de me confronter aux autres, et à moi au milieu des autres.

    Sortir, parce je crois vraiment (comme Christophe André),que rester intériorisé sans alternances avec des sorties permettant des contacts avec le monde et les autres, est appauvrissant.
    surtout si cette interiorisation est un refuge confortable permettant ainsi d’éviter de risquer de rencontrer des aspects inconfortables ou non aimés de moi-même en société.

    J’ai mal au foie depuis 4 jours.
    La vie me montre ainsi que je dois contacter et user de l’energie du foie: la saine agressivité qui me permet d’aller prendre à l’extérieur les nourritures, conditions ou objets dont j’ai besoin pour mon équilibre et mon bien-être.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s