Je fais des progrès ~ I’m making progress

🇬🇧 For English scroll down till you see the Union Jack…

Modi’in, Israël 🇮🇱 

Le confinement officiel est terminé depuis bien longtemps déjà ici en Israël. Pourtant, à part pour faire quelques courses, je n’ai pas quitté ma chambre. Ça commence à se voir, car je suis pâle comme je ne l’ai encore jamais été. Au début ça m’arrangeait bien. Rester tranquille dans ma tanière va bien à l’homme casanier que je suis. Du coup, j’en profite, parce que je sais par habitude que ça ne va pas durer.

Je commence à avoir envie de sortir, de me promener un peu à Tel Aviv ou à Jérusalem et voir un peu de monde. En même temps, je n’en ai pas vraiment le temps. Pas encore en tout cas. Après mes rendez-vous et mes cours d’hébreu, il ne me reste plus beaucoup de temps. Hier, je n’ai pas écrit à cause de ça. Pourtant, j’ai déjà diminué le nombre de mes rendez-vous à maximum 2 par jour. La situation va certainement se résoudre d’elle-même dans quelques jours quand les cours par Zoom s’arrêteront et que l’école rouvrira…

Allons créer La Grande Famille…

Si ça se passe ainsi, si je n’ai pas le temps, c’est que ma place est certainement encore à l’intérieur pour le moment. A l’intérieur de ma chambre et à l’intérieur de moi. Je sens bien qu’une partie de mon être en a encore besoin. Je me sens déjà bien réparé vis-à-vis de mes parents et de mon pays et je me sens prêt également pour l’étape suivante. En même temps, j’aime le calme du moment et cette sensation de vivre hors du temps et hors du brouhaha de notre société. J’intègre probablement encore mon passé et prépare mon avenir.

La seule chose qui compte pour moi c’est la co-création de La Grande Famille et éventuellement celle d’une petite. Je vois bien que ceux que je retrouve dans mes rendez-vous et dans les réunions de La Grande Famille, ne sont pas là par hasard. J’ai l’impression que je suis tout le temps en train d’accompagner les gens d’une manière très précise vers leur nature véritable, leur originalité et leur puissance. Ce ne sont pas que des mots pour moi. Je mets chacun que je rencontre systématiquement dans le choix d’entretenir ce qu’il a toujours connu ou d’entrer dans le monde de la magie…

Involontairement, il y a une sorte de sélection naturelle qui s’opère. Tout le monde ne tient pas le choc. Certes, je me sens plus doux, plus emphatique et plus inspiré que jamais, mais je reste malgré tout un pantin obéissant du Vivant… Et comme la Vie-même, l’Amour n’est pas nécessairement tendre, ça bouscule forcément à un moment où un autre. Ceux qui veulent rester morts, je les laisse partir. Je ne m’occupe pas des morts-vivants. Le monde est peuplé de thérapeutes qui passent leur temps à faire ça. Je cite un avatar célèbre qui a dit : « Que les morts s’occupent des morts… ».

La tribu…

…Moi j’accompagne uniquement ceux qui veulent sortir du banal, du connu, du superficiel, du profane… et qui aspirent à sentir à nouveau leur énergie de vie pulser puissamment dans leur corps… au point d’en devenir des sorcières de toutes sortes… comme des druides, des guides, des passeurs, des guérisseurs, des accoucheurs, des chamans… et d’autres expressions Originales Humaines de la Vie Vivante. Il n’y a plus aucun doute pour moi, pour retrouver la Source, il faut restaurer les valeurs et les principes de notre ancienne culture et de nos tribus premières. J’oeuvre inconsciemment dans ce sens depuis presque 30 ans… Aujourd’hui c’est limpide où je vais ! La grande famille est probablement La Grande Tribu …

Bon, en même temps, dans mon monde en apparence normal, j’apprends l’hébreu. Si je vois où j’en étais il y a quelques mois, juste avant le début de mes cours… et où je me trouve maintenant… je trouve que j’ai fait des progrès énormes. Mon handicap se trouve surtout dans le fait qu’avec le confinement je n’ai presque pas le moyen de pratiquer ma langue maternelle avec quelqu’un et que tout se passe surtout dans ma tête. J’ai mes cours par Zoom avec des devoirs, l’application Duolingo où je suis à la moitié du chemin, une autre application qui répète des mots autant que je veux et que je mets parfois quand je me repose… et je regarde des films pour enfants, en hébreu.

Ma prof parle très vite, mais j’arrive à la suivre. Je me rends compte que je comprends aussi de mieux en mieux ce que les gens disent, quand toutefois j’en rencontre. Parfois, je peux même lâcher le sous-titrage des films pendant quelques instants. J’arrive aussi à mieux m’exprimer et à faire des dialogues simples et presque entiers. Mon vocabulaire s’étoffe et j’arrive à retenir doucement les verbes qui se ressemblent tous. Je suis fier de moi, car j’apprends ma langue par ma propre force et ma volonté, comme un étranger… sans avoir eu le cadeau de l’ouverture de ma mémoire et le souvenir des mots de mon enfance.

Je nous souhaite une délicieuse journée de plus… ∞❤️∞       




union-jack-1027898

Modi’in, Israël 🇮🇱 

Official confinement has long since ended here in Israel. However, apart from doing some shopping, I haven’t left my room. It’s starting to show, because I’m as pale as I have never been. At the beginning it suited me well. Staying quiet in my den suits well the homey person that I am. So, I take advantage of it, because I know out of habit that it will not last.

I’m starting to want to go out, take a walk in Tel Aviv or Jerusalem and see a few people. At the same time, I don’t really have the time. Not yet anyway. After my meetings and my Hebrew lessons, I don’t have much time left. Yesterday I did not write because of this. However, I have already reduced the number of my appointments to a maximum of 2 per day. The situation will certainly resolve itself in a few days when the lessons by Zoom stop and the school reopens …

Let’s create The Big Family… (French)

If it happens like this, if I don’t have time, it’s because my place is certainly still inside for the moment. Inside my room and inside of me. I feel that part of my being still needs it. I already feel well repaired concerning my parents and my country and I also feel ready for the next step. At the same time, I love the calm of the moment and the feeling of living out of time and out of the hubbub of our society. I am probably still integrating my past and preparing my future. 

The only thing that matters to me is the co-creation of The Big Family and possibly that of a small one. I can see that those I find in my appointments and in the meetings of The Big Family, are not there by chance. I have the impression that I am all the time accompanying people in a very precise way towards their true nature, their originality and their power. These are not just words for me. I put everyone I meet systematically in front of the choice to maintain what he has always known or to enter the world of magic …

Unintentionally, there is a kind of natural selection that takes place. Not everyone is ready to live this king of shocks. Certainly, I feel softer, more emphatic and more inspired than ever, but I still remain an obedient puppet of the Living … And like Life itself, Love is not necessarily tender, it necessarily upsets someone one time or another. Those who want to stay dead, I let them go. I don’t deal with the living dead. The world is populated by therapists who spend their time doing this. I quote from a famous avatar who said: « Let the dead take care of the dead … ».

The tribe… (French)

… I only accompany those who want to get out of the ordinary, the known, the superficial, the profane … and who aspire to feel again their life energy pulsating powerfully in their body … to the point of become witches of all kinds… like druids, guides, passers, healers, birth givers, shamans … and other Original Human Expressions of the Living Life. There is no longer any doubt for me, to find the Source, it is necessary to restore the values ​​and principles of our ancient culture and of our first tribes. I have been working unconsciously in this direction for almost 30 years … Today it is crystal clear where I go! The Big Family is probably The Big Tribe…  

Well, at the same time, in my seemingly normal world, I’m learning Hebrew. If I see where I was a few months ago, just before the start of my classes … and where I am now … I find that I have made enormous progress. My handicap is mainly due to the fact that with the confinement I hardly have the means to practice my mother tongue with someone and that everything happens mostly in my head. I have my lessons by Zoom with homework, the Duolingo application where I am halfway, another application that repeats words as much as I want and that I sometimes put when I rest … and I watch children’s films in Hebrew.

My teacher speaks very quickly, but I can follow her. I realize that I also understand better and better what people say, when however I meet some. Sometimes I can even drop the subtitles of the movies for a few moments. I also manage to express myself better and make simple and almost whole dialogues. My vocabulary is growing and I manage to gently remember the verbs which all look alike. I am proud of myself, because I learn my language by my own strength and will, like a stranger … without having had the gift of the opening of my memory and therefor recalling the words of my childhood.

I wish us another delicious day … ∞❤️∞

2 commentaires sur « Je fais des progrès ~ I’m making progress »

  1. Je me sens bousculée de toute part Chavirer à tes mots que je lis,
    Magie, source, sorcière..
    Non banal, je ne peux malheureusement plus assister aux réunions grande famille car je bosse garde enfants à ces horaires cela m attrise, deviendrais je une morte vivante non non je m y refuse, et commence a apprivoiser d offrir mon énergie de vie, forte en soin en mode apprentissage, ou je sens naître apparaitre une énergie chaleur picotements …
    Alors oui je suis vivante certes en apprentissage mais il faut bien commencer un jour, j apprivoise, je me laisse donc apprivoiser par la magie de la vie, du miroir…
    Namasté Michaël
    Namasté

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s