Je me dévoile ~ I reveal myself

🇬🇧 For English scroll down till you see the Union Jack…

Fanny de Cos, France 🇫🇷 

J’ai commencé à écrire ce texte il y a deux jours à Taillefer, lieu qui a marqué pour moi l’une des étapes de la constitution de la grande famille, et de mes premières explorations. J’aime ce lieu, et j’ai toujours autant de plaisir à proposer mon aide et ma petite contribution à la vie qui s’y déploie, à travers le soin apporté par Éliane aux plantes médicinales, à la nature généreuse et aux troupeaux de chevaux en liberté.

Elle m’invite à entrer dans la finesse de l’écoute des bruissements du vivant, dans la patience de l’attente qu’une fratrie de bébés chouette vienne peut être ce soir là se poser sur la branche de l’arbre en face de nous, alors que nous les entendons non loin de là.

C’est la première fois que j’écris ici. Michael m’a invitée, parmi d’autres, à prendre un peu plus la main et m’exprimer sur le blog de la grande famille. Ce n’est pas chose facile pour moi, ça vient me chercher loin de lever le voile sur qui je suis. Mais il semblerait qu’à plusieurs endroits je sois poussée à sortir de ma cachette, à prendre ma place, reprendre celle qui est la mienne, même si je ne me sens pas encore vraiment prête à le faire.

Devenir visible en tant que femme et ancienne de la grande famille, mais aussi et surtout dans mon identité de sorcière… C’est à cet endroit que je sens le plus d’inconfort, la peur de redevenir visible et reconnaissable en tant que telle, ici et maintenant.

Le coeur qui s’emballe et la peur au ventre de me présenter en tant que telle alors que mes mémoires de sorcière ravagée me hurlent de ne pas reprendre ce chemin sur lequel j’ai pu être arrêtée violemment. Je me risque à faire un pas aujourd’hui, à plonger dans cette peur viscérale et à ouvrir la porte d’un nouveau jour.

🙏 Merci ❤️

Fanny




union-jack-1027898

Fanny from Cos, France 🇫🇷  

I started writing this text two days ago in Taillefer, a place that marked for me one of the stages of the constitution of The Big Family, and of my first explorations. I love this place, and I always have as much pleasure to offer my help and my small contribution to the life which unfolds there, through the care brought by Eliane to the medicinal plants, to the generous nature and to the herds of free horses.

She invites me to enter into the finesse of listening to the rustling of living creatures, in the patience of the expectation that a sibling group of baby owls may come this evening to land on the branch of the tree opposite us, while we hear them not far from there.

It is the first time that I write here. Michael invited me, among others, to take a little more control and express myself on the blog of The Big Family. It is not easy for me, it comes to get me far from lifting the veil on who I am. But it seems that in several places I am pushed to come out of my hiding place, to take my place, to take back the one that is mine, even if I do not yet feel really ready to do it.

Becoming visible as a woman and an elder in The Big Family, but also and above all in my identity as a witch … This is where I feel the most discomfort, the fear of becoming visible and recognizable as such, here and now.

My heart racing and fear in my stomach to present myself as such while my memories of a ravaged witch scream at me not to resume this path on which I could have been violently stopped. I venture to take a step today, to plunge into this visceral fear and to open the door to a new day.

🙏 Thank you ❤️

Fanny

13 commentaires sur « Je me dévoile ~ I reveal myself »

  1. Te lire, t’écouter aussi dans la Grande Famille, est un fil ténu qui me guide vers ce passé commun aux sorcières que ma tête reconnaît en attendant la suite.
    Tu participe à tisser ce lien vers mon histoire ancienne.
    Merci Fanny de t’exposer, c’est un cadeau sacré pour ma sorcière qui se réveille.

    Aimé par 1 personne

  2. Merci Fanny d’oser. Je sens en moi cette peur viscérale d’être encore « massacrée » si la sorcière sort au grand jour. Avec toi et mes autres soeurs je me sens plus en sécurité sur le chemin même si j’ai peur.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s